jeudi 10 mai 2018

Bad tome 4 Amour immortel de Jay Crownover


Synopsis


Elle est sa raison de vivre. Il est sa raison de fuir.

Tuer ou être tué. C’est la loi qui a régi l’enfance et l’adolescence de Nassir Gates. Aujourd’hui, il n’aspire plus qu’à une chose : l’anonymat. Et The Point semble l’endroit idéal pour ça : dans cet enfer d’asphalte et d’acier, personne ne pose trop de questions. Mais le jour où il aperçoit Keelyn Foster sur la scène de ce club malfamé où elle danse à moitié nue, il découvre ce qu’il n’attendait plus : une raison de vivre. Elle est trop jeune, trop innocente, trop vivante pour cet endroit et il se promet de la sauver. Même s’il doit pour cela replonger dans le mode de vie qu’il a fui. 

Car, pour faire Keelyn sienne et lui offrir la vie qu’elle mérite, il sait qu’il n’y a qu’une solution : se hisser jusqu’au sommet de la hiérarchie secrète de The Point.


Chronique


La couverture est très jolie et colle parfaitement à la saga.


Dès le début de ce quatrième opus, nous sommes à nouveau pris directement dans l'histoire. Nous avions hâte de retrouver tous les personnages et dans celui-ci, nous faisons un peu plus connaissance avec les sales gosses de The Point, Nassir et Keelyn.
Nous nous demandons pourquoi cette dernière accepte son retour dans cette ville qu'elle fuyait. Mais le coeur à ses raisons que la raison ignore. Il était impossible de lutter contre cela et on la comprend. 
Nous sommes une fois de plus sous le charme de l'écriture de Jay Crownover et on apprécie la simplicité de sa plume et la force incroyable qu'elle met en œuvre pour nous faire rentrer dans ses romans. En tout cas, c'est gagné !
Les personnages principaux sont attachants et ont de forts caractères. Au début, on se doute bien que Keelyn soit une femme forte quand nous voyons ce qu'il s'est passé dans sa vie. Mais quand nous avançons, nous faisons face à une femme sûre d'elle, empreinte à une détermination de fer. Nous la voyons grandir au fur et à mesure que nous tournons les pages et à la fin, nous avons une femme totalement mâture et très droite.
Tandis que pour Nassir, c'est totalement l'effet inverse. Nous voyons un homme sûr de lui, bad boy de la tête aux pieds. Il peut faire peur, mais nous sentons qu'un cœur bat derrière sa carapace. Aux côtés de sa bien-aimée, il se liquéfie totalement et réussi à se livrer en tant qu'homme. 
On apprécie beaucoup l'histoire qui est menée d'une main de fer. Nous sentons tout l'amour que l'auteur a pour cette saga dans chacune des phrases que nous lisons. On adore retourner dans The Point, retrouver les personnages que nous avons connus dans les tomes précédents. Pour certains, nous les connaissons plutôt bien, tandis que pour les autres, un peu moins. 
La fin est très haletante et nous plonge encore plus dans l'histoire. Nous sentons notre angoisse monter et nous avons peur de savoir ce qu'il va se passer. Rapidement, nous comprenons et là...
Quand nous arrivons à la fin, nous sommes un peu stupéfaits, mais aussi, nous savons qu'un autre tome fera son apparition. Du coup, nous attendons la suite avec impatience. 

Encore une fois, Jay Crownover m'a totalement envoûtée dans la suite de sa saga. Encore une fois, je le répète, mais je suis une très grande fan de cette saga !

Cet opus est une pure pépite, un vrai régal pour les yeux et remplis de bad boys.
Je ne peux que vous les conseiller.


Est-ce que j'ai aimé ce livre ? 


Encore une fois, Jay Crownover m'a totalement envoûtée dans la suite de sa saga. Encore une fois, je le répète, mais je suis une très grande fan de cette saga !

Cet opus est une pure pépite, un vrai régal pour les yeux et remplis de bad boys.
Je ne peux que vous les conseiller.


Une note ? 


5/5


Je tiens à remercier les Éditions Harlequin pour m'avoir permis de lire cette suite.


Nombre de pages: 396


ISBN : 978-2-2803-8814-6 au format e-book 

            978-2-2803-6508-6 au format broché 

Tarifs : 9€99 pour le format e-book

             15€90 pour le format broché 

Éditeur : Éditions Harlequin



2 commentaires:

  1. Ah, l'une des auteures dont je suis le plus fan et je n'ai pas encore pu lire celui-là !

    RépondreSupprimer