jeudi 11 août 2016

La danse des vivants d'Antoine Rault


Synopsis



Août 1918. Un jeune officier français amnésique est soumis à un violent traitement d’électrochocs. Fils d’un banquier parisien, normalien, Charles Hirscheim parle aussi bien le français que l’allemand. Tout cela il l’ignore, jusqu’à son propre nom. Son père a choisi délibérément de renvoyer à l’anonymat cet enfant adultérin qu’il hait. Mais le jeune homme intéresse au plus haut point le Deuxième Bureau qui l’infiltre dans l’armée allemande en le faisant passer pour un autre. Prenant la fausse identité de Gustav, officier évadé revenu à Berlin pour continuer le combat, Charles finit par être démasqué et retourné par les services secrets allemands.



Chronique de Méli



La couverture est très représentative de l'époque dans laquelle se déroule l'histoire.

Quand nous commençons ce roman, nous sommes tout de suite plongés dans l'histoire auprès de Charles Hirsheim. Nous prenons immédiatement le personnage principal sous notre aile. Nous comprenons rapidement dans quelle situation il se trouve. Nous avons mal au cœur pour lui et nous nous posons des questions quant à savoir comment nous réagirions si nous venions à perdre la mémoire.
L'histoire est vraiment bien installée et l'environnement est vraiment exceptionnel. L'auteur détaille à merveille tous les endroits sans que ce soit pompeux et fatiguant pour la lecture. Au contraire, nous avons encore plus envie d'en savoir plus et de connaître la suite rapidement. Nous faisons un bon dans la Première Guerre mondiale, que nous n'avons pas connus, et c'est une très belle source d'informations pour en savoir un peu plus sur cette partie d'histoire que nous connaissons très peu au-delà de nos livres d'école. Grâce à l'auteur, c'est comme si nous y étions et nous suivons les protagonistes dans les tranchées, c'est vraiment incroyable de voir ce qu'ils vivaient et dans quelles conditions ils se battaient. Nous avons un pincement au cœur quand nous voyons que les personnes les plus angoissées sont les familles qui elles, ne font pas la guerre et attendent des nouvelles de leurs progénitures parties combattre au front.
Nous faisons face aussi aux maladies de cette époque, où nous n'avions pas les mêmes moyens qu’aujourd’hui ni la même hygiène.
Nous avons de l'intrigue qui est vraiment bien dispatchée tout au long du roman. Nous nous posons plusieurs questions quant au devenir de Charles. Va-t-il s'en sortir  ? Va-t-il retrouver la mémoire ?... Nous émettons beaucoup d'hypothèses sur son avenir et imaginons plusieurs suites possibles.
En cette période de l'histoire, il fallait toujours se méfier de toutes les personnes qui nous entouraient et là, une fois de plus, l'auteur à bien intégré cette partie de l'histoire dans son roman.
Ce roman ne manque de rien et nous transporte aisément dans la Première Guerre mondiale.
Le personnage principal nous stupéfie. Il est vraiment intéressant et ne nous laisse pas une seconde de répit. Il a un caractère très fort. Pas au niveau de l'agressivité, ni, ne réplique méchamment, non, loin de là, à ce niveau, c'est une crème. Mais c'est surtout qu'il sait cacher tout ce qu'il ressent. Ses souvenirs... Et il sait aussi très bien mener le trouble dans l'esprit des autres. Il sait parfaitement tout cacher et ne laisse rien transparaître.
Quand nous arrivons vers la fin, nous sentons notre angoisse monter. Nous craignons pour la vie de Charles, mais aussi, nous nous demandons comment tout cela va bien pouvoir se terminer.
Là, nous retrouvons assez vite le sourire même si nous n'avions jamais imaginé une telle fin. Dans un sens, nous sommes heureux et dans l'autre, nous avons mal au cœur.


Est-ce que j'ai aimé ce livre  ?



Ce fut une très belle découverte. Moi qui, habituellement, ne suis pas très calée en histoire, j'ai totalement adhéré à ce roman. J'ai encore plus pris plaisir à lire ce roman que de lire nos bons vieux livres d'école qui étaient assez fatigants. J'ai aimé pouvoir me retrouver dans la peau d'un guerrier et pouvoir comprendre ce qu'ils enduraient pendant la guerre.
C'est un très beau roman historique que je vous recommande.


Une note  ?



4,5/5


Je tiens à remercier les Éditions Albin Michel ainsi que Babelio pour m'avoir permis de lire ce très beau roman historique.


Nombre de pages  : 496

ISBN  : 978-2-226-32878-6

Tarif  : 22€ au format papier

Éditeur  : Éditions Albin Michel


 

1 commentaire:

  1. Bon malheureusement, ce n'est absolument pas mon style de prédilection...

    RépondreSupprimer