lundi 27 juin 2016

Si tu me voyais comme je te vois de Nicholas Sparks


Synopsis



Colin Hancock joue sa dernière chance. À 28 ans, son passé est une succession de drames et de mauvais choix. Au moindre faux pas, c’est le retour à la prison qui l’attend. Bien décidé à changer de vie, il se consacre à corps perdu à ses études, du moins jusqu’à ce que l’amour s’en mêle.
Enfant d’immigrés, Maria Sanchez s’est faite toute seule et est devenue une brillante et ambitieuse avocate. Cette beauté brune peut être fière de son parcours sans faute. Pourtant, quand ressurgissent les blessures du passé, la voilà contrainte de tout quitter pour se réfugier auprès des siens.
Mais l’amour surgit sans crier gare… Une rencontre fortuite sur une route pluvieuse va bouleverser le destin de ces deux jeunes gens tourmentés. Face au spectre de la violence et de la haine, leur amour qui défie tous les pronostics pourra-t-il être assez fort pour les sauver ?



Chronique de Méli



La couverture est très jolie, mais nous ne trouvons pas forcément de rapport avec le roman.

Quand nous commençons ce livre, nous rentrons tout de suite au cœur de l'histoire qu'il comporte et nous sommes tout de suite implantés dedans.
Nous faisons la rencontre de Colin, un de nos deux personnages principaux. Nous apprenons rapidement à le connaître et nous nous découvrons quelle personne nous avons sous les yeux. Déjà là, nous sentons un sourire se dessiner sur nos lèvres.
En alternance de chaque chapitre, nous faisons la rencontre de Maria. Nous la trouvons très réservée, très sérieuse et vraiment vieux jeu alors que c'est une jeune femme. On se dit rapidement que la personne qui va essayer d'atteindre son cœur va avoir pas mal de travail pour l'atteindre.
Dans ce roman, nous voyons que rien n'est tout rose et que tout ce qui se déroule dedans est vraiment réaliste et malheureusement, existe bel et bien dans notre vie actuelle. Entre harcèlement physique et moral, nous sommes agréablement surpris de voir que ces choses-là, pas souvent abordées dans les romans soient vraiment importantes dans cette histoire. Elles sont vraiment bien insérées et montrent réellement ce qu'il se passe malheureusement dans quelques conditions de travail actuelles.
Mis à part ça, nous faisons la connaissance de plusieurs personnages. Nous rencontrons la famille de Maria qui est typiquement mexicaine dans leur façon de vivre et aussi envers leurs proches. Ça nous fait vraiment rire de voir ça, mais dans un sens, nous craignons de voir certaines choses entraver la route de nos deux personnages principaux. Celle qui nous fait rire est Serena, la petite sœur de Maria. Elle est tellement déjantée et très maligne que ça nous fait sourire assez souvent.
Du côté de Colin, nous rencontrons Lily et Evan, ses deux meilleurs amis et eux aussi, même s’ils sont aussi différents l'un de l'autre, nous font bien rire.
Nous faisons aussi la connaissance de l'inspecteur de police Margolis. Au départ, nous en venons à le détester tellement il est pénible. Il veut toujours avoir raison et c'est vraiment le flic typique qui nous énerve.
Mais il y a aussi cette jolie romance qui prend beaucoup de place. Ce qui est très plaisant, c'est que l'histoire n'est pas axée sur cette romance. Il y a une histoire très prenante qui monte crescendo au fur et à mesure que nous tournons les pages jusqu'à nous obliger à en savoir plus et ne pas pouvoir la quitter une seule seconde. Tout comme les personnages, nous menons avec eux l'enquête et nous essayons de comprendre qui se cache derrière tout ce qu'il se passe. Quand nous croyons savoir à qui nous avons affaire, et bien non, nous nous faisons avoir et nous recommençons notre enquête. Plusieurs fois, l'auteur nous berne et ce n'est pas pour nous déplaire. Il sait manier l'intrigue avec brio et sait nous faire stresser avec ses personnages.
Quand nous arrivons vers la fin, nous sommes vraiment angoissés pour nos personnages et tout part à cent à l'heure. Nous nous demandons comment cette histoire va se terminer. Nous redoutons le pire pour eux et nous sentons que rien ne va être simple.
Nous partons dans une course-poursuite contre la mort et la psychose. Nous sommes aussi terrifiés que nos personnages et nous sentons leur angoisse. Jusqu’aux derniers instants, nous sentons la peur nous envahir et nous avons l'impression que nous allons manquer d'air. Quand nous comprenons qui sont les personnes qui veulent du mal à nos personnages, nous sommes abasourdis et nous avons du mal à réaliser ce qu'il s'est passé.
À la fin de cette histoire, nous sommes heureux de voir ce qu'il se passe. Nous sentons une grande dose d'amour envahir les dernières pages et nous terminons ce roman avec un grand sourire aux lèvres.



Est-ce que j'ai aimé ce livre  ?



Encore une fois, Nicholas Sparks a su me transporter dans son roman. Ce livre est totalement imprévisible, car quand j'ai lu le synopsis, j'avais vraiment l'impression de trouver une romance de A à Z sans qu'il y ait tout ce que j'ai découvert autour. Là, j'ai été agréablement surprise de voir que l'auteur ait pu mélanger deux genres de littérature et surtout qu'il les ait fait marier à merveille.
C'est un gros coup de cœur pour moi et je ne peux que vous le recommander.


Une note  ?



5/5


Je tiens à remercier les Éditions Michel-Lafon pour m'avoir permis de lire ce magnifique roman.


Nombre de pages  : 491

ISBN  : 978-2-7499-2405-2

Tarif  : 18€95 au format papier

Éditeur  : Éditions Michel-Lafon



2 commentaires: