lundi 6 juin 2016

Le serment du passeur de Frédéric Clémentz



Synopsis



Antoine Drévaille n'oubliera jamais. Dévasté à quinze ans par une agression d'une violence inouïe, il décide, 19 ans plus tard, d'adresser une longue lettre à son tortionnaire. Une confession hallucinante pour se désencombrer enfin de cette humiliation qui a souillé sa vie. Mais le passé ne rend pas les armes aussi facilement. Un lourd secret révélé un matin d'hiver dans les somptueuses calanques de Cassis va de nouveau bouleverser la vie d'Antoine. À partir de cette seconde vertigineuse face aux vagues hurlantes, cet homme marqué au fer rouge et soudain « ébloui de l'intérieur » va faire de sa nouvelle vie un combat sidérant contre les coups de poignard du destin : le sien et celui de ceux qu'il aime, qui sont à genoux et n'ont plus la force de se battre. Mais n'y a-t-il pas derrière le secret dévoilé dans les calanques un piège abyssal, une illusion et le début d'un nouvel enfer ? Peut-être. Ou peut-être pas. Ce qui est sûr, c'est que l'histoire d'Antoine Drévaille va loin. Très loin. Jusqu'à l'impensable. La voici.



Chronique de Méli



La couverture est très jolie et nous donne envie de nous plonger dans cette lecture.

Quand nous commençons ce roman nous sommes pris au cœur d'une histoire assez troublante. Nous sentons toute la souffrance qu'a endurée notre jeune protagoniste et à cause de ça, nous comprenons pourquoi il est devenu comme ça.
Nous avons affaire à un personnage soucieux du bonheur des autres, aimable et un peu timide. Mais nous sentons que quelque chose cloche chez lui. Nous sentons qu'il n'est pas à cent pour cent lui- même et nous nous demandons ce qu'il cache réellement derrière cette carapace.
Nous faisons aussi la connaissance de plusieurs protagonistes. Des personnages totalement adorables tandis que d'autres sont assez spéciaux et malsains.
Plus nous avançons dans l'histoire, plus nous nous disons que quelque chose est bizarre dedans et ça nous donne encore plus envie de savoir quoi et de lire encore plus. Quand nous croyons savoir quelque chose, nous retournons à la case départ, car nous nous faisons avoir par l'auteur. Ce qui nous fait déjà voir que nous sommes dans un vrai thriller rempli d'intrigues.
Par la suite, nous retrouvons quelques personnages et nous sentons que nous allons avoir enfin le dénouement, mais non. Frédéric Clémentz nous retourne encore une fois le cerveau et là on comprend pourquoi c'est un thriller psychologique. Même si nous savons que nous allons nous faire avoir tout au long, nous fonçons toujours tête baisser et nous nous disons que nous allons à chaque fois sur le bon chemin, mais non, on se trompe toujours.
Quand nous arrivons au dernier quart de l'histoire, nous hallucinons de voir ce qui se déroule sous nos yeux. Les meurtres s'enchaînent et nous n'arrivons pas à croire qu'une personne peut faire ces choses horribles.
Nous sommes très choqués de voir le dénouement de cette histoire et dans un sens ça nous fait mal au cœur. Nous sommes un peu tristes de voir à quel point quelqu'un de blessé dans sa vie peut devenir aussi torturé.
Après, nous nous retrouvons encore dans une autre optique de l'histoire et nous sommes choqués de voir ça. Nous sommes encore une fois de plus chahutés et nous ne savons plus ce qui est vrai et ce qui est faux dans cette histoire.
Pour le dernier chapitre, nous sommes perdus et nous savons enfin ce qui est vrai dans cette histoire. C'est un roman vraiment fort et qui nous mets totalement sur les fesses.


Est-ce que j'ai aimé ce livre  ?



Au départ, je ne pensais pas rentrer autant dans ce livre et puis tout à coup, l'histoire et l'intrigue monte crescendo jusqu'à nous exploser au visage. C'est une histoire prenante, forte et qui m'a totalement laissé sur les fesses.
Jusqu'à présent, aucun auteur n'a pu me balader autant dans un roman et je dois l'avouer, Frédéric Clémentz et le seul à m'avoir autant trompé dans son roman.
C'est un véritable coup de cœur pour moi. N'hésitez pas à le lire, vous allez vous prendre une sacrée claque.


Une note  ?



5/5


Je tiens à remercier Frédéric Clémentz pour m'avoir permis de lire son fabuleux thriller psychologique.


Nombre de pages  : 206

ISBN  : 979-10-92225-12-9

Tarifs  : 13€90 au format papier
         2€99 au format numérique

Éditeur  : Frédéric Clémentz



4 commentaires:

  1. Eh bien, autant dire que tu m'as vraiment fait craquer avec cet avis ma belle !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai bien aimé, ça commence fort, puis c'est déroutant, on s'y perd, on retrouve quelques repères, l'auteur nous repaume, et finalement, tout se tient. Un roman original !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait d'accord avec vous ! :-)

      Supprimer