mardi 17 mai 2016

Par amour de la liberté de Isabelle Mazeline


Synopsis



Cuba, juin 2014. Emoi de la police. Personne à Cuba ne découvre de cadavre. Plusieurs pistes s'offrent à eux, de la plus simple à la plus dangereuse.
De la personnalité cachée du bibliothécaire,, la police remonte à un réseau mafieux de trafic de viande de bœuf et de drogue.
Le travail de l'équipe de Rodriguez sera âpre.
Des touristes français, râleurs et mystérieux, rôdent dans les parages du principal témoin.
Laissez-vous entraîner dans les rues de cette ville de l'Oriente, aux couleurs coloniales.
Découvrez ses coutumes tout en poursuivant l'enquête du commissaire désabusé mais intègre, pour finir sur un dénouement inattendu mais subtil.





Chronique de Méli




La couverture est très belle et donne envie de nous lancer dans ce roman.

Quand nous commençons ce polar, nous sommes tout de suite plongés au cœur d'une histoire de meurtre auprès d'un bibliothécaire.
Nous sentons que l'auteure connaît très bien les lieux et Cuba en général. Pour ceux qui ont lu Moi, Miossoty, Cubaine ou le choix d'une vie d'Isabelle Mazeline paru aux Éditions Édilivre donc vous retrouverez ma chronique ICI, vous comprendrez que l'auteure est une férue de Cuba et surtout de ses habitants. Nous sommes heureux de retrouver certains personnages ayant déjà apparu dans le roman précédent. Nous sommes heureux également de voir qu'elle et son mari sont des protagonistes de cette histoire et tiennent une place importante dans ce livre.
Grâce à tous les détails, nous arrivons facilement à nous immerger dans l'histoire et dans les lieux. Nous prenons connaissance des us et coutumes dans ce pays et nous venons à comprendre que rien n’est facile pour eux.
Pour cette femme policière, nous avons affaire à une histoire assez sombre et mystérieuse. Nous ne pouvons que suivre tous les agents de la police cubaine et nous glisser aussi dans leur peau à la recherche de l'assassin. Nous cherchons à comprendre aussi ses intentions, mais rapidement, nous nous rendons compte que l'histoire à l'air d'aller bien au-delà de ce que nous nous étions imaginé.
Grâce à Isabelle Mazeline, nous en apprenons encore une fois plus sur certaines choses qui pour nous sont totalement impensables de notre point de vue français.
Nous sommes heureux aussi de voir une belle histoire d'amour naitre dans ce roman et ça donne un peu de gaieté à l'histoire. Nous nous attachons à tous les personnages et c'est comme si nous les connaissions personnellement.
Quand nous arrivons à la fin, nous sommes surpris de voir ce qu'il se passe et qui est réellement l'assassin. Nous nous étions imaginés tout sauf à ça. C'est une fin triste et émouvante à la fois et nous sommes un peu tristes de devoir quitter tous les personnages.
Isabelle Mazeline a su nous transporter dans son écrit et aussi dans son amour pour Cuba.



Est-ce que j'ai aimé ce livre  ?



Comme pour Moi, Miossoty, cubaine ou le choix d'une vie, j'ai été embarquée directement dans cette troisième histoire d'Isabelle Mazeline. Une fois de plus, elle a su me faire aimer ses écrits et surtout me faire voyager à Cuba. Cette fois-ci, Isabelle Mazeline a su se distinguer en tant qu'auteure de polars avec celui-ci qui est merveilleusement bien réalisé.
N'hésitez pas à découvrir cette auteure, pour faire un joli voyage dans Cuba.


Une note  ?



5/5


Je tiens à remercier Isabelle Mazeline qui une fois de plus m'a fait confiance pour la lecture de son troisième roman.


Nombre de pages  : 256

ISBN  : 979-10-94243-09-1

Tarif  : 21€ au format papier

Éditeur  : Éditions Phénix d'Azur 



1 commentaire:

  1. C'est vrai que la couverture est superbe et ça a l'air plutôt original, donc je note !

    RépondreSupprimer