mercredi 6 avril 2016

Les illusions essentielles de Phydime Malcuit


Synopsis



Dans un quartier multiethnique de Montréal, un architecte déchu part en quête d'une nouvelle vie au Château des Grâces. Dans ce microcosme urbain hétéroclite, présage du futur de nos civilisations, la faune extravagante du Château frôle la maladie mentale, mais la présence d'un cochon vietnamien exceptionnel et de deux grands esprits lui ouvre des perspectives nouvelles.
En banlieue de Montréal, une maitresse d’école passionnée, au passé déchirant, peine à s’adapter aux nouvelles réalités de l’enseignement dans le primaire, où l’intégration dans ses classes de nombreux enfants en graves problèmes d’apprentissage vient radicalement modifier sa mission d’enseignante.
Une correspondance sexuée s’installe entre eux sur le Réseau-Amour qui engendre chez l'architecte des expériences amoureuses variées et formatrices. Ces deux personnages torturés vivront par la suite des vies rocambolesques qui les mèneront dans une réserve indienne et le Québec rural.
Passant du markéting de l'égo au bouddhisme trash américain, d’une vallée des clitoris à l’enfer carcéral, cette histoire, trop déjantée pour être inventée, dénonce les illusions indécentes du 21e siècle et les dérives économiques des institutions publiques soumises à la corruption et aux abus en tous genres.
Néanmoins, elle demeure porteuse d'un grand espoir pour ceux qui ont foi en certaines illusions essentielles. 



Chronique de Méli



La couverture est très jolie et colorée, ce qui nous fait tout de suite penser à un livre contemporain humoristique.

Dès que nous commençons ce livre, nous nous rendons compte que les chapitres sont courts et ça nous fait plaisir à voir, car ça nous motive encore plus à le lire.
Au départ, nous faisons la rencontre avec Phydime, un de nos personnages principaux. Nous sombrons tout de suite dans une histoire assez triste et nous avons peur que tout le long, ce soit comme ça.
Dans le second chapitre, nous faisons la rencontre d’ Emma, notre second personnage principal et là aussi nous sommes choqués de voir ce qui se passe pour elle. Quand nous voyons dans quelles situations, l'auteur met ses personnages, nous nous disons que ce n'est pas possible que ça soit pire que ça par la suite et nous poursuivons donc notre lecture.
Nous voyons nos personnages évoluer au fur et à mesure que nous lisons le roman. Nous trouvons que Phydime est un peu simplet au départ avec des personnages totalement décalés. On a un peu peur d'eux au départ et nous nous demandons si ce n'est pas réellement dans un asile qu'il est. Ces personnes qui l'entourent sont drôles. On rigole beaucoup avec tout ce qu'il se passe avec eux, c'est vraiment tordant de rire.
Pour ce qui est de la vie d'Emma, elle est simple malgré tout ce qu'elle a subi étant plus jeune. Nous la sentons torturée et vraiment peu sûre de tout ce qui l'entoure, ça nous fait mal au cœur. Mais plus on avance dans l'histoire, plus nous nous attachons à elle et plus elle s'ouvre à la vie. Nous nous amusons de voir les échanges qui se passent via internet surtout que certains sont assez osés. Dans un sens, ça nous surprend de voir que des liens se tissent de cette manière, mais après quand nous voyons à qui nous avons affaire, on se dit pourquoi pas après tout.
Nous sommes heureux pour Phydime à un moment donné, mais nous avons surtout envie de lui dire  : «  Mais purée ouvre les yeux  !!!  ». Il ne comprend pas vraiment comment sont les femmes et nous avons juste envie de lui crier ça. Dans un autre sens, nous comprenons comment il réagit et nous venons à nous demander ce que nous nous aurions fait à sa place.
Quand Emma pense enfin à elle, nous sommes un peu surpris, mais sommes heureux pour elle de voir comment elle se débrouille et qu'elle soit si heureuse.
Par la suite, tout se gâte et nous sommes un peu sur les fesses de voir qui est vraiment un autre personnage. Nous n'aurions jamais cru ça possible et c'est comme si nous prenions une grosse claque, parce que nous ne nous étions pas imaginés ça. Quand nous voyons dans quel calvaire notre héroïne est propulsée, nous avons le cœur qui se serre et nous avons peur de ce qu'il va se passer par la suite.
Quand nous arrivons à la fin, nous sommes heureux de voir un tel retournement de situation et nous sommes heureux de voir ce qu'il se passe.
Nous adhérons totalement à l'écriture de l'auteur et nous avons hâte de lire un autre roman écrit de sa main.




Est-ce que j'ai aimé ce livre  ?



J'avais un peu peur de voir où l'auteur allait m'embarquer, puis ensuite, j'ai pris un réel plaisir à me plonger dans ce roman.
J'ai adoré ce roman sans pour autant que ce soit un coup de cœur.
Je vous le conseille, c'est un très bon roman contemporain.


Une note  ?



4/5


Je tiens à remercier les Éditions Chiado pour m'avoir permis de lire ce joli livre.


Nombre de pages  : 278

ISBN  : 978-989-51-4959-9

Tarif  : 14€ en papier
             3€ en e-book

Éditeur  : Chiado Éditions



2 commentaires:

  1. J'aime énormément la couverture, ça donne un petit côté pétillant super attirant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai ! Je la trouve très jolie aussi ! :-)

      Supprimer