mardi 5 avril 2016

Des femmes qui dansent sous les bombes de Céline Lapertot


Synopsis




«  Savez-vous pourquoi l’on a accepté de nous livrer ainsi à vous, dans ce que nous avons de plus intime. C’est parce que vous avez marché avec nous. Vous avez couru à nos côtés, la caméra embarquée. Vous avez marché aux côtés de nos mères, lorsqu’elles vendaient nos haricots, nos œufs et notre lait. Vous avez partagé la sueur de nos mères. Vous les avez suivies tout le temps. Vous nous suivez partout, que nous nous battions, que nous vendions, que nous produisions. Vous avez constaté une chose  : nous marchons. Nous marchons toujours. La marche est notre socle, le fondement de notre petite civilisation de femmes. Nous marchons pour vendre, nous courons pour fuir mais nous marchons encore pour tuer.  »
Dans ce pays d’Afrique, la guerre civile fait rage et nul destin n’est tracé. Celui de Séraphine s’annonce heureux – elle épousera bientôt l’homme qu’elle aime –, mais il bascule lorsque des miliciens saccagent son village. Elle perd alors toute sa famille, et son innocence. Sauvée in extremis grâce à l’intervention d’une faction de l’armée régulière conduite par l’exceptionnelle Blandine, elle se joindra à sa troupe de «  Lionnes impavides  », qui luttent dans l’espoir fou d’un retour à la paix.




Chronique de Méli




La couverture est vraiment jolie et très triste aussi. Nous sentons que ce roman ne sera pas tout rose mais nous avons envie de nous plonger dedans.


Quand nous commençons cette lecture, nous sommes tout de suite happés dans le roman grâce à l'écriture de l'auteure.
Nous engloutissons les phrases et les pages les unes après les autres jusqu'à ne pas pouvoir nous arrêter avant la fin.
Au départ, nous rentrons directement dans un cauchemar sans nom auprès de Séraphine pour qui tout semblait beau et rayonnant pour son futur. Nous sommes choqués de voir ce qu'il se passe dans ce pays et surtout de voir tant de cruauté et d'inhumanité. Tout est tellement bien détaillé, que nous avons vraiment l'impression d'être en compagnie de tous les personnages et nous nous sentons tristes de ne pas pouvoir les aider d'une quelconque manière que ce soit.
Par la suite, nous sommes angoissés de voir ce que notre héroïne est devenue. Nous sentons que sa vie ne sera plus jamais la même et c'est bien ce qui va se produire. D'une femme à un caractère souriant avec tout le bonheur du monde autour d'elle. Cette femme-ci est devenue une guerrière, avec une âme noire et du sang sur les mains. Nous voyons au travers de ce que nous décrit l'auteure, un regard froid et assassin qui nous glace le sang. Mais nous comprenons très bien pourquoi elle est devenue comme ça.
Nous venons à faire la rencontre de plusieurs personnes et nous les trouvons attachantes, mais avec la même lueur meurtrière dans le regard que Séraphine. Nous sentons tout de même que cette dernière a un sentiment haineux bien plus développé que tous les autres.
Nous voilà partis dans une guerre sans merci.
Nous rencontrons des autres guerrières et nous nous attachons vraiment à elles également. Chacune d'entre elles sont passées par des actes de tortures plus ou moins forts et nous sentons qu'elles n'ont qu'une seule idée, un but, le même pour toutes, être libre et sauver leur pays de ces horreurs.
Nous sommes tristes de voir certaines pertes dans leur clan et surtout nous avons peur pour Séraphine.
Arrivés à la fin, nous sentons la tristesse inonder nos yeux et nous avons mal au cœur. Dans un sens, nous sommes heureux, car nous savons que tout ceci n'est pas fini.



Est-ce que j'ai aimé ce livre  ?



C'est un très bon roman qui m'a fait ressentir beaucoup d'émotions. J'ai totalement rentré dans ce roman et totalement adhéré de A à Z à l'écriture de l'auteure. J'ai vraiment hâte de lire un autre roman de Céline Lapertot. Je ne peux que vous le conseiller, c'est un vrai coup de cœur pour moi  !


Une note  ?



5/5


Je tiens à remercier les Éditions Viviane Hamy pour m'avoir permis de lire ce merveilleux roman.

Nombre de pages  : 226

ISBN  : 978-2-87858-301-4

Tarif  : 18€ en papier

Éditeur  : Éditions Viviane Hamy



2 commentaires:

  1. Le sujet a l'air très fort et accompagné de ton magnifique avis, ça ne peut que me donner envie !

    RépondreSupprimer