jeudi 21 janvier 2016

L’insigne du boiteux de Thierry Berlanda


Synopsis



Un assassin, qui se fait appeler le Prince, exécute des mères de famille sous les yeux horrifiés de leurs fils âgés de 7 ans. Opérant à l’arme blanche avec une rare sauvagerie, le meurtrier taille ses victimes en lanières. Telle est la punition qu’il inflige. Mais qui punit-il ? Et de quoi ?
Pour répondre à ces deux questions fondamentales, le commandant Falier s’adjoint les services du professeur Bareuil, spécialiste des crimes rituels, « retraité » de la Sorbonne, et de Jeanne Lumet, qui fut sa plus brillante élève. Or la jeune femme est mère d’un petit garçon de 7 ans. Détail qui n’échappera sans doute pas au Prince…






Chronique de Méli



La couverture est belle, représente entièrement son contenu mais le fond, vu l’histoire, je l’aurais mis plus foncé.

On commence ce roman dans une intrigue et une angoisse très prononcée.
Dès le début, nous nous demandons qui est cet étrange individu si mystérieux et terrifiant.
En poursuivant la lecture, nous voyions une autre facette de l’histoire avec les personnages principaux et surtout Jeanne. Nous appréciions tout de suite cette jeune femme avec sa réserve et son caractère assez méfiant. Nous comprenons pourquoi elle est comme ça quand nous tournons quelques pages, ce qui fait que nous l’appréciions encore plus. Les autres personnages de son entourage proche sont très attachants également et nous nous doutons que l’amour est toujours présent entre deux protagonistes.
L’auteur nous recentre rapidement sur l’histoire principale et nous sommes de nouveau plongés dans l’angoisse des évènements qui se déroulent. À plusieurs moments, nous nous demandons qui est ce personnage ? Que veut-il réellement ? Quel est son but ultime ? Nous nous posons également de nombreuses questions au sujet de sa mentalité, est-il schizophrène ou simplement fou ? Nous sommes dans le flou le plus artistique qu’il soit et ce, jusqu’à la fin.
Certains personnages dans l’entourage de Jeanne ne nous inspirent pas confiance et nous nous méfiions beaucoup d’eux.
Les tortures et les meurtres sont très bien détaillés et très sanglant mais nous sommes vraiment pris dans l’histoire ce qui nous fait continuer jusqu’au point final ce joli thriller.
À la fin, nous comprenons pourquoi. Nous sommes dans un sens triste parce que ça nous fait comprendre certaines choses. Après, la colère reprend le dessus et nous nous disons quel gâchis. Nous sentons que l’histoire va se poursuivre pour Jeanne et ses compagnons dans un prochain tome et nous avons hâte de le lire.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



J’ai beaucoup aimé ce thriller. L’intrigue est à son comble jusqu’à la fin et bien que je me sois fait cinquante mille fois des hypothèses, je ne me suis pas attendu du tout à cela. L’auteur à une plume simple à lire, mais après, j’avoue qu’il y a quelques mots qui sortent des sentiers battus et j’étais bien contente d’avoir un dictionnaire à portée de main.
C’est un très très bon thriller et je vous invite franchement à le lire !


Une note ?



4.5/5


Je tiens à remercier l’auteur, Thierry Berlanda, pour m’avoir permise de lire sont très beau thriller.


Nombre de pages : 203

ISBN :
978-2-8242-1134-3

Tarifs : 16€ en papier
            4€99 en numérique

Éditeur : Éditions La Bourdonnaye 


2 commentaires:

  1. Ah, là, là, il me fait vraiment de l'oeil ce roman et encore plus après avoir lu ton avis ma belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est super ! Si tu as l'occasion, n'hésite pas ! :-)

      Supprimer