mardi 8 décembre 2015

Complainte des landes perdues tome 3 Dame Gerfaut de Grezgorz Rosinski et Jean Dufaux


Synopsis



Sioban règne sur Eruin Duléa. Sa mère a rejoint un couvent, fuyant la honte de son union avec Blackmore et l'enfant qui en est issu. Protégée par Seamus, Sioban visite ses terres. Elle rencontre par hasard un nobliau esseulé, Kyle of Klanach et découvre l'amour au cours d'une bataille contre des créatures hideuses. Parallèlement, Dame Gerfaut, mère du seigneur pervers et faible d'une petite baronnie de l'Eruin Duléa, retrouve d'anciens pouvoirs dans le but de conquérir le pouvoir en touchant le coeur de Sioban.







Chronique de Méli



La couverture et très belle, bien décorée avec de jolis dessins joliment colorés.

Dans ce tome, nous rencontrons de nouveaux personnages, dont un qui sera un des piliers de cette histoire.
Pour notre plus grand bonheur, nous retrouvons Sioban quelques années après la fin qui s’est déroulée dans le tome précédent. Nous la retrouvons plus mature et avec beaucoup plus de charisme. Elle a plus de pouvoir et de nombreuses choses ont changé au château.
Nous retrouvons également Seamus auprès de Sioban. Il est très gentil avec elle et se préoccupe de son bien-être.
Il y a une chose que nous pensions bannie à jamais, mais c’était sans compter sur de nombreux rebondissements.
Nous retrouvons Ouki, ce petit être qui nous fait tant sourire.
Nous sommes surpris de revoir la mère de Sioban et pas seule cette fois-ci.
Encore une fois, nous savons que le mal n’a pas fini de faire parler de lui. Nous sentons arriver une romance, mais nous sommes très vite énervés de voir le déroulement final de ce tome.
De ce fait, nous avons envie de lire rapidement le prochain volume.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



J’ai adoré !
J’ai été heureuse de retrouver Sioban quelques années plus tard, de la voir s’affirmer et être plus femme.
J’ai vraiment hâte de lire la suite, même si la fin m’a un peu énervée.


Une note ?



4.5/5


Nombre de pages : 52

ISBN : 2-87129-100-4

Format : Papier

Éditeur : Éditions Dargaud



1 commentaire:

  1. A ce que je vois, cette série évolue vraiment bien, ça me donne encore plus envie !

    RépondreSupprimer