mardi 22 décembre 2015

Calaveras de Laya Croves


Synopsis



Calaveras, en tout onze histoires, puisées auprès des indigènes locaux. Toutes vraies, ou considérées comme telles par ceux qui les lui ont transmises. Certaines le sont réellement, ayant été révélées par la presse nationale mexicaine ou américaine. D'autres véhiculées comme faisant partie du folklore et des légendes du Sud du Mexique. Onze histoires où se mêlent les thèmes de la mort, du narcotrafic, de la condition indigène et de la religion, le tout saupoudré d'une écriture légère et souvent teintée d'humour. Plusieurs émotions étreindront le lecteur, de l'attendrissement à la révolte parfois, du sourire aux larmes également. Plus que tout, ces histoires sont un voyage immobile dans un Mexique authentique et généreux, burlesque et décalé, triste et joyeux à la fois, loin des clichés actuels trop souvent véhiculés.



Chronique de Méli



La couverture est très belle et très attirante. Elle correspond exactement au titre et ça nous donne envie de commencer ce livre.

Dès le départ, nous sommes implantés dans des contes. Nous avons l’impression qu’ils vont être tristes et sérieux, quand nous commençons le premier conte et au final, nous sommes amusés de lire la fin. Ce sont pour les trois-quarts des situations burlesques et ça nous fait véritablement rire.
Ces petits contes se lisent tout seuls. Ils sont très prenants et très intéressants.
Nous nous amusons de voir à quel point certains personnages n’ont pas de chance malgré leur bonne foi. Dans un sens, ils nous font beaucoup de peine parce qu’à être honnêtes, ce sont eux qui se font avoir au final.
Un conte en particulier nous fait énormément rire. Les personnages ne sont pas très cultivés et ne cherchent pas trop loin. Mais aussi, la situation est assez coquasse et de voir la façon dont l’histoire tourne est à mourir de rire jusqu’à la fin.
Un autre quant à lui est très glauque et gore à la fois. C’est le seul qui peut nous retourner l’estomac et nous arrivons très bien à visualiser les choses grâce aux détails.
Et il y en a une autre qui est basée sur l’ésotérisme et nous fait également bien rire.
Presque toutes ces petites histoires ont un rapport avec la mort, mais sans faire déprimer. Ces contes sont vraiment drôles et nous font avoir une vision différente de la mort. Cet aspect-là est justement celui dont les Mexicains la voient et nous nous rendons compte qu’ils ont bien raison.
Nous terminons ce livre avec un grand sourire et ça nous fait vraiment du bien de lire de telles petites histoires.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



J’ai totalement adhéré ! Chaque histoire est totalement différente des autres et je les ai vraiment toutes aimées.
Je ne peux que vous recommander ce livre, c’est une petite merveille !


Une note ?



5/5


Je tiens à remercier les Éditions Chiado pour m’avoir permis de lire ce merveilleux livre.




Nombre de pages : 152

ISBN : 978-989-51-4768-7

Tarif : 10€ en papier
           3€ en numérique

Éditeur : Éditions Chiado



4 commentaires:

  1. Tu sais à quel point j'ai craqué pour la couverture ! Mais ton avis est encore plus tentant ma belle :-D

    RépondreSupprimer
  2. J'adore cette couverture glauque et colorée ! Par contre, je déteste ton avis, j'en étais sûre que j'allais devoir le rajouter à ma liste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je suis heureuse de voir que tu me déteste toujours avec mes avis ! ;-)

      Supprimer