mercredi 18 novembre 2015

Moi Benjamin V., 33 ans, l’âge du Christ et toujours pas de miracle en vue de Laurent Moreau


Synopsis



Benjamin est un grand adolescent d’un peu plus de 30 ans qui semble n’avoir qu’un but dans l’existence : défendre son titre âprement gagné de « roi de la lose ». À son âge, il ne sait toujours pas quoi faire de sa peau de vieil enfant ou de jeune grande personne, c’est selon. Il se nourrit toujours de junk food, passe son temps devant les séries télé et collectionne méticuleusement faux plans et galères. Il fait le désespoir de ses parents, d’autant que même son jeune frère est déjà casé, avec la déjà chiante Marie-Clémentine, et déjà bientôt père. L’heure de l’ultime remise en question a donc sonné. Bardé de sa bonne humeur et de son inoxydable foi en la vie, Benjamin le Bordelais part ouvrir un bar à vins… en Laponie. Ah ! la Laponie ! Le pays des rennes, du froid, du Père Noël et de Lotta, jeune femme volage et incertaine de ses choix, mais belle comme le diable. Autant d’embrouilles au centimètre carré, c’est un appel à la gourmandise !



Chronique de Méli



La couverture est jolie et le titre donne envie de nous plonger dans l’histoire.

Quand nous commençons ce roman, nous comprenons tout de suite que nous allons nous amuser avec Benjamin, le personnage principal de cette histoire, car il est totalement décalé et bien ancré dans le temps présent.
Nous sommes totalement envoûtés par la plume de l’auteur qui résonne comme de la poésie avec un soupçon de slam et raconté comme Kyan Khojandi dans Bref. Avec ce délicieux mélange, nous ne pouvons qu’embarquer dans ce livre.
Nous le suivons dans son périple à travers sa vie tumultueuse de « vieux garçon ».
Il nous fait beaucoup rire à la façon dont il parle et dont il pense. Nous nous attachons beaucoup à lui, car, sous ses manières rustres et de jeune homme de Cro-Magnon, c’est quelqu’un de très touchant et très sympathique. Nous voyons qu’il n’a pas forcément voulu être dans la situation dans laquelle il est maintenant. C’est juste un coup du karma.
Quand nous avançons dans le roman, nous sommes amusés de voir ses soirées de débauches, ses soirées enivrantes et enivrées, les réveils douloureux et piquants dûs à ces soirées bien arrosées. Tout ceci, nous met directement dans le bain et rien que ça, ça nous fait rire.
Nous voyageons avec Benjamin dans un autre pays, dans d’autres environnements et nous sommes heureux de voir qu’il reprend du poil de la bête. Rapidement, nous avons peur de ce qu’il peut se passer pour lui dans une situation qui est un peu tourmentée. Nous sommes tellement attachés à ce personnage que nous ne voulons que son bonheur. Par la suite, nous nous rendons compte qu’il a beaucoup de courage et beaucoup de volonté. C’est quelqu’un de fort, mais très sentimental.
Arrivés vers la fin, nous sommes un peu tristes de voir ce qu’il se passe et nous avons un gros pincement au cœur.
À la fin, un retournement de situation arrive et nous sommes heureux de voir ce qu’il se passe.
Une fois que nous avons fini ce livre, nous aimerions qu’il y ait une suite afin de retrouver Benjamin.



Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



Quelle agréable découverte ! J’ai totalement adhéré à l’écriture de Laurent Moreau et son personnage est très atypique ce qui est vraiment génial.
Je n’ai rien à redire sur ce livre ! Il est très envoutant et sympathique. C’est une véritable bouffée d’air frais !
Je vous le recommande chaudement, si vous voulez lire un livre qui vous fera beaucoup rire !


Une note ?



5/5


Je tiens à remercier les Éditions La Bourdonnaye ainsi que Laurent Moreau pour m’avoir permis de lire ce merveilleux roman.



Nombre de pages : 144

ISBN : 978-2-2824-21112-1

Tarifs : 14€00 en papier
              6€99 en numérique

Éditeur : Éditions La Bourdonnaye



5 commentaires:

  1. Ah, voilà un roman qui m'intrigue beaucoup ! Merci pour cette belle découverte ma belle, tu viens de me faire craquer :-D

    RépondreSupprimer
  2. Un livre qui attire mon Chouchou et moi depuis qu'on a vu sa sortie. Superbe chronique ! Dis-moi, rencontre-t-il le vilain homme en rouge ?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est franchement extra ! Ah ben je ne vais pas te dire non plus :-D

      Supprimer
    2. Il est franchement extra ! Ah ben je ne vais pas te dire non plus :-D

      Supprimer