vendredi 9 octobre 2015

Zombies Néchronologies tome 2 Mort parce que bête de Olivier Péru et Arnaud Boudoiron


Synopsis



Stockholm, quelques mois après l'apparition du virus. L'hiver et les zombies ont transformé la ville en un désert glacé. Seule une poignée de survivants a trouvé refuge dans un bunker et résiste à la mort. Avant de se couper du monde, tous travaillaient sur un jeu vidéo de zombies et pensent pouvoir tenir bon. Mais confrontés à une réalité plus forte que la fiction, dans la faim, la peur et l'isolement, ils découvrent qui ils sont vraiment et se rendent à l'évidence : trop nombreux, divisés, et prêts à se battre pour une boîte de conserve... Ils ne verront pas tous la fin de l'hiver.



Chronique de Méli



La couverture est vraiment belle et donne un véritable aperçu de l’histoire que contient ce tome.
Les couleurs sont superbes et merveilleusement bien choisies pour attirer l’œil du lecteur.

Au commencement de cette histoire, nous remarquons rapidement qu’elle n’a rien à voir avec celle du premier tome. Donc, vous pouvez les lire séparément.
Très vite, nous nous rendons compte que les dessins sont toujours aussi merveilleux que dans le tome précédent, ce qui nous donne encore plus envie de le lire.
Nous commençons cette histoire auprès du personnage principal. Il nous raconte tout son chemin depuis le début de l’épidémie. Nous voyons des moments de présent dans sa vie passée racontés grâce à des petites bulles.
Les personnages sont nombreux et ont tous leur petit caractère bien différent les uns des autres. On s’attache rapidement à chacun d’eux. Nous sommes attristés de voir certaines choses qui plongent nos protagonistes dans un profond malheur et désespoir.
Pour un personnage du présent, nous nous demandons qui cela peut-il être. Au fur et à mesure que nous avançons dans cette bande dessinée, nous éliminons quelques personnages qui ne correspondent pas à cette personne.
Certes, cette bande dessinée n’est pas à mettre entre toutes les mains, car il y a beaucoup de passages sanglants et beaucoup de barbaries et le tout en couleurs.
La fin paraît belle au premier abord, mais très vite, nous sommes tristes, car nous n’arrivons pas à croire à ce genre de fin.;


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



Ce fut encore une fois un coup de cœur ! Olivier Péru et Arnaud Baudoiron sont de véritables artistes et donnent envie aux lecteurs de lire leurs histoires.
Je ne peux que vous inviter à les lire !


Une note ?



5/5


Nombre de pages : 48

ISBN : 978-2-302-04657-3

Format : Papier

Éditeur : Éditions Soleil



2 commentaires:

  1. Comme tu le sais, je ne suis pas de fan de BD et pourtant j'ai lu celle-là ! Eh oui, la fan de zombies qui est en moi a adoré :-D

    RépondreSupprimer