mardi 13 octobre 2015

Retour sur terre de Mélanie Rose


Synopsis



Michaela Anderson, une jeune Anglaise de 25 ans travaillant dans une compagnie d’assurances, a accepté de participer avec quelques collègues à un baptême de saut en parachute. Au moment de s’élancer dans le vide, la dernière, elle est emportée par une bourrasque qui l’éloigne des autres… Quand elle retrouve la terre ferme, l’aérodrome est désert, sa voiture a disparu et il fait presque nuit. C’est alors qu’elle découvre avec stupeur sa photo sur des affichettes prétendant qu’elle a disparu… il y a six ans et demi ! Qu’a-t-il bien pu se passer ? Aurait-elle perdu la raison ? Serait-elle devenue amnésique ? A-t-elle été victime d’une faille spatiotemporelle ? Mais, surtout, qu’a-t-elle bien pu faire au cours de tout ce temps ?



Chronique de Méli



La couverture est vraiment belle, mais quand nous lisons le roman, nous l’aurions vue différemment.

Quand nous commençons ce livre, nous sommes ravis de constater que les chapitres sont assez courts, ce qui aide grandement à la lecture. Ensuite, nous rentrons facilement dans l’histoire grâce à la plume fluide et simple de l’auteure.
Au départ de cette histoire, nous sommes tout de suite au cœur de l’action. Nous rencontrons Michaela, l’héroïne de ce roman et tout de suite, nous la trouvons attachante. Nous rencontrons également d’autres protagonistes qui vont avoir un rôle très important dans la continuité de l’histoire.
Rapidement, nous sommes assez angoissés de voir un évènement surgir et nous nous demandons bien ce qui a pu se passer. Nous vivons comme si nous étions à la place de Michaela, car l’auteure a choisi d’écrire cette histoire à la première personne, ce qui n’est pas pour nous déplaire, car l’angoisse est encore plus à con comble et le mystère est poussé à fond.
D’autres personnages viendront se greffer à la suite. Nous ne comprenons pas pourquoi l’un d’entre eux est aussi sur la défensive et a une pointe d’exaspération dans sa voix quand il retrouve une personne qu’il n’a pas vue depuis longtemps.
Par la suite, quand nous avançons un peu plus, nous comprenons sa réticence, mais nous trouvons quand même sa réaction disproportionnée aux vues de la situation. De ce fait, nous n’arrivons pas à savoir si nous allons l’apprécier ou non.
Les autres personnages proches de Michaela, au début de l’histoire, nous intriguent beaucoup. Nous n’arrivons pas à savoir qui ils sont réellement et si ce sont de bonnes ou mauvaises personnes pour elle grâce au mystère que fait planer Mélanie Rose.
Tout au long, cette dernière va nous faire douter sur tout et tout le monde. Cette intrigue peut-être considérée comme un thriller installé dans un roman contemporain, ce qui est peu commun et fait vraiment plaisir à lire.
Par la suite, nous sommes troublés, touchés au fond du cœur, tristes à un point que nous nous sentons aussi perdus que l’héroïne. Ce sont de terribles évènements, assez durs à encaisser, mais qui sont obligatoires pour que l’histoire soit parfaite.
Nous apprenons à connaître les personnages et très vite, nous voyons à quel point ils sont loufoques. Bien que ce soit une histoire stressante et captivante à la fois, ces derniers vont beaucoup nous faire rire. Déjà, leur différence de caractère est très bien réalisée, mais aussi leurs différentes cultures qui ajoutent beaucoup de piment dans l’histoire. Au fur et à mesure, nous en venons à tous les apprécier.
Nous rencontrons un autre personnage qui ne nous inspire pas confiance et dont nous venons à nous en méfier. Par la suite, nous comprenons que nous avions raison et nous sommes ravis d’avoir bien cerné cette personne.
Ce qui est bien dans ce roman, c’est que tout y est très bien installé et créé.
Nous avons tous les sentiments contradictoires qui viennent s’insérer au fur et à mesure de l’histoire comme : l’amour, la haine, la joie, la tristesse, la confiance, la trahison… Tout y est installé et tout nous paraît, on ne peut plus, réel.
Quand nous rencontrons un nouveau personnage, nous nous demandons très vite qui il peut être. Beaucoup d’interrogations nous passent à travers la tête et nous imaginons beaucoup d’hypothèses, mais tout sauf la bonne et du coup, quand nous apprenons qui il est, nous sommes choqués, mais aussi, ravis de voir à quel point Mélanie Rose à bien mené son intrigue.
À la fin de cette histoire, nous sommes assez stressés. L’angoisse revient au galop et nous avons peur du devenir de trois personnages. C’est une fin digne d’un très bon polar et nous sommes ravis de ce merveilleux final.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



Je ne connaissais pas cette auteure et j’avoue que j’ai un véritable coup de cœur pour sa plume !
L’histoire est rondement bien menée du début à la fin à tel point que je voulais toujours en savoir plus.
Je vous invite à lire ce merveilleux roman, qui pour moi, est un véritable coup de cœur !
Pour ma part, je vais suivre attentivement cette auteure et me procurer ses romans précédents.


Une note ?



5/5


Je tiens à remercier grandement les Éditions L’Archipel ainsi que Babelio pour m’avoir permis de lire ce merveilleux roman.


Nombre de pages : 402

ISBN : 978-2-8098-1762-1

Format : Papier

Éditeur : Éditions L’Archipel



4 commentaires:

  1. Wahou, quel avis ! Je suis bouleversée par ce que tu dis ma belle et je suis très tentée par ce roman du coup :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle ! Et je t'encourage à le lire parce qu'il est vraiment extra ! :-)

      Supprimer
  2. Oh, un polar en plus super bien noté, tu m'attires énormément sur ce coup ! Et je ne connais pas non plus la plume de cet auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite surtout pas il est franchement excellent :-)

      Supprimer