mardi 27 octobre 2015

Pour ton bien de Emily Blaine


Synopsis



L’enfer est pavé de beaux apollons…

Achille avait son talon, Benjamin a son genou. Alors que le match de sélection pour la Coupe du monde de rugby approche, la douleur devient de plus en plus insupportable. Mais hors de question de montrer sa souffrance : cette sélection, c’est la dernière de sa carrière, il ne la manquera pour rien au monde. Pas même pour les beaux yeux de Clémence, la nouvelle kiné de l’équipe qui a remarqué ses mâchoires crispées et veut l’obliger à passer des examens. Clémence et ses grands yeux verts. Clémence et ses lèvres appétissantes. Oui, il va se faire un plaisir de la convaincre de ne rien dire…


Chronique de Méli



La couverture de cette nouvelle est digne du calendrier du XV de France. Nous sommes en admiration devant ces pectoraux… Oups, je m’égare !

Dès le commencement de cette nouvelle, nous nous plongeons dans l’environnement de notre beau rugbyman Benjamin. Nous le suivons du début à la fin, car l’histoire est racontée de son point de vue. Au premier abord, nous sommes amusés de voir son petit caractère. Et rapidement, nous nous amusons de voir à quel point il paraît faible devant une jeune femme.
Tout s’enchaîne très vite. Nous rencontrons de nouveaux personnages assez gauches mais très amusants et par la suite, toute l’histoire reste centrée sur les deux personnages principaux. Au départ, nous croyons que Ben a le plus fort caractère de cette histoire, mais c’est sans compter sur Clémence qui le surplombe sur ce point. Elle nous fait beaucoup rire parce qu’elle fait sa femme forte, mais quand ses sentiments prennent le dessus, ça devient la plus faible des femmes.
Des passages érotiques arrivent à grand pas et nous avons un sourire qui arrive sur nos lèvres.
L’auteure a une très belle plume et détaille à merveille tous les passages de cette nouvelle, ce que nous n’aurions jamais crû possible vu que c’est une histoire courte. Mais grâce à elle, nous arrivons à visualiser tout ce qu’il y a à voir et attention, quand je dis tout, c’est tout… !
Nous avons l’impression d’être de trop à certains moments tellement des passages sont hot, mais ça nous fait bien rire.
Nous avons peur pour Ben et quand il est en danger, il se revêt d’un sale caractère et de ce fait, nous avons envie de le gifler pour qu’il se remette un peu en question.
La fin est très bien créée. Nous sourions de voir ce qui se passe et nous sommes frustrés parce que nous aurions voulu lire et lire encore des pages.


Est-ce que j’ai aimé cette nouvelle ?



J’ai été totalement conquise par cette histoire. Emily Blaine a l’art et la manière de nous faire aimer ses écrits et de ce fait, moi qui ne voulais pas me coucher tard, je me suis laissé prendre dans son histoire.
Je voulais toujours en savoir plus ! Ce qui serait drôle aussi, c’est de voir cette histoire sous l’angle de Clémence. Vu son fort caractère, ça pourrait bien nous faire rire et ça mettrait encore plus de piment.
Je ne peux que vous conseiller de lire cette jolie nouvelle !


Une note ?



5/5


Je tiens à remercier les Éditions Harlequin pour m’avoir permis de lire cette jolie nouvelle ainsi que Emily Blaine pour m’avoir fait découvrir ce joli Ben !


Nombre de pages : 51

ISBN : 978-2-2803-4082-3

Format : E-book

Éditeur : Éditions Harlequin HQN



2 commentaires:

  1. J'aime bien quand tu t'égares ma belle, je me sens moins seule comme ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mdrr que veux-tu avec des couvertures comme ça, c'est obligé de s'égarer ! :-)

      Supprimer