vendredi 16 octobre 2015

Mêlée à deux de Angéla Morelli


Synopsis



7 rugbymen. 15 jours. Une maison.

Lorsqu’elle a quitté Paris pour s’installer à Montauban afin d’aider sa tante Mila à tenir une maison d’hôte, Eugénie espérait y trouver le calme. Le calme, le soleil, des champs de maïs à gogo et des légumes du potager 100 % bio. Et même si, avec ses piercings, ses T-shirts Gandalf et ses cheveux roses, Eugénie sait qu’elle a plus l’air d’une geekette que d’un chef trois étoiles, elle est une vraie mordue de cuisine. La maison d’hôte lui semble l’endroit rêvé pour exercer sa passion en toute tranquillité. Enfin ça, c’était avant que sa tante lui annonce un petit changement de programme. « Petit » comme sept armoires à glace. Car Mila a accepté de recevoir en catastrophe la moitié d’une équipe de rugby. Oui, oui, de RUGBY. En toute simplicité. Cerise sur la croustade ? Eugénie va devoir partager SA chambre avec l’un des musclors.



Chronique de Méli



La couverture est splendide et très sexy. Nous comprenons rapidement pourquoi un chapeau de paille vient couvrir ce très beau jeune homme.

Quand nous commençons cette nouvelle, nous sommes tout de suite plongés dans le vif du sujet. Nous sentons que nous aurons droit à une romande érotique. Grâce aux quelques phrases qui suivent, nous nous rendons compte que ça va être très drôle également.
Nous faisons connaissance avec Eugénie, l’héroïne de cette nouvelle et dès le départ, on sent qu’elle a la poisse, ce qui commence fort et nous fait beaucoup sourire.
Mais rapidement, bien que cette nouvelle soit assez comique dès le début, l’auteure nous fait aimer encore plus son histoire en appuyant bien sur le fait que tout n’est pas tout beau, tout rose et que la maladie n’est pas loin et s’insinue dans n’importe quelle histoire. Grâce à cela, nous en venons à rencontrer et connaître Mila, la tante d’Eugénie et nous nous attachons très vite à elle. D’autres personnages vont peu à peu arriver au cours de cette première partie et nous les trouvons totalement amusants.
Nous sentons Eugénie totalement coincée, intimidée, mais rapidement, nous allons comprendre pourquoi elle est comme ça.
Quand nous rencontrons des rugbymen, oh la la… ! Nous comprenons rapidement ce qu’Eugénie endure grâce aux descriptions qu’Angéla (l’auteure) sublime à merveille. Nous avons réellement l’impression de les voir en chair et en os et nos yeux brillent de mille feux.
Nous sentons notre héroïne très intimidée (et il y a de quoi !), mais ce qui nous fait très rire, c’est son côté gauche. Il lui arrive toujours quelque chose et c’est tordant de rire.
Rapidement, nous voyons une attirance pointer le bout de son nez et nous comprenons alors que tout va s’enchaîner par la suite. L’auteur n’oublie rien dans les détails quelque peu hot, mais c’est pour mieux nous faire sourire et nous faire rougir.
À quelques pages de la fin, une angoisse vient s’immiscer dans ce bonheur et nous avons peur de ce qu’il pourrait se passer. Mais, c’est sans compter sur un retournement de situation et notre cœur bat à nouveau la chamade pour notre plus grand bien.
La fin est très bien amenée et bien que nous ayons peur, un nouveau retournement de situation nous fait chavirer et avoir un coup de cœur pour cette nouvelle.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



Quel plaisir de retrouver la plume d’Angéla ! Quand j’ai vu que c’était une de ses nouvelles, j’ai su que j’allais adorer et pour le coup, je ne me suis pas trompé !
Cette histoire est très belle, bien créée et m’a fait totalement me déconnecter de la réalité.
C’est un gros coup de cœur pour moi et je vous incite grandement à lire cette nouvelle.


Une note ?



5/5


Je tiens à remercier les Éditions Harlequin pour m’avoir permis de lire cette jolie nouvelle et Angéla pour sa merveilleuse plume dont je ne me lasse pas.


Nombre de pages : 67

ISBN : 978-2-2803-4077-9

Format : E-Book E-Pub

Éditeur : Éditions Harlequin HQN


3 commentaires:

  1. Je confirme pour le côté sexy, tu me connais lol Et j'ai juste méga envie de lire cette série !

    RépondreSupprimer