mardi 6 octobre 2015

D’ombre et de lumière tome 1 La tueuse de l’ombre de Céline Musmeaux



Synopsis



Le cœur d’Émilie s’est figé après la tragédie qui a touché sa famille. Elle est maintenant une tueuse, l’ombre d’un jeune mercenaire qui l’a prise sous son aile à ses quatorze ans. Léon est le fils du chef du clan qui a anéanti sa vie passée et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est collant. Il est persuadé que la jeune femme qui reste de marbre à chaque meurtre a toujours un cœur. Alors qu’une mission les conduit sur sa terre natale, les souvenirs de son passé réveillent sa souffrance d’avoir perdu ses parents ainsi qu'Adrian, son meilleur ami et premier amour. Tout cela délie petit à petit son cœur... Émilie retrouvera-t-elle la lumière ?



Chronique de Méli



La couverture est splendide, sombre et attirante ce qui donne envie aux lecteurs de se plonger dans l’histoire. Ensuite, quand nous lisons la quatrième de couverture, ça nous donne encore plus envie de nous lancer.

Quand nous commençons ce roman, nous sommes emportés auprès d’Émilie, l’héroïne de cette histoire. Nous sommes très vite attristés de voir qu’elle subit beaucoup de choses dont elle ne voit pas le bout.
Ce que nous apprécions, c’est que de nombreux moments sont racontés comme un retour en arrière. Nous voyons des morceaux du passé d’Émilie et nous comprenons enfin ce qu’il s’est passé. On s’attache très vite à cette jeune fille, mais aussi à un autre personnage proche d’elle. Un autre personnage nous attire aussi, mais nous fait peur et de ce fait, nous n’arrivons pas à le cerner à savoir si c’est une bonne ou une mauvaise personne.
Le début commence fort et les actions ne manquent pas. Nous avons l’impression de vivre tout le temps en pleine nuit ce qui est assez perturbant et manque un peu de détails à ce niveau.
Par la suite, tout se gâte.
Nous retrouvons notre héroïne dans un endroit clos avec tout le temps les mêmes personnages et le même environnement. Quand nous lisons cette partie, nous nous ennuyons à mourir. Beaucoup trop de répétitions sont installées dans l’histoire et plus nous avançons, plus nous nous endormons. Nous avons vraiment l’impression d’avoir lu quinze fois les mêmes choses, c’est vraiment fatiguant.
Émilie devient pénible avec ses humeurs qui changent tout le temps et elle devient très vite mièvre. Pour un personnage qui a un fort caractère et qui est censé être une tueuse sans foi ni loi, nous sommes très surpris de voir qu’elle a peur d’une seule personne.
Jusqu’à la fin, nous nous ennuyons. Les personnages ne font aucun effort et nous en venons à les détester.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



D’habitude, c’est totalement le genre de lecture que j’affectionne tout particulièrement, mais, pour le coup, c’est une très grosse déception !
D’habitude, je ne parle jamais des fautes parce que dans tous les romans, il y en a, mais là, c’est l’apothéose ! Ça nous fait saigner des yeux tellement il y en a !
L’histoire, bien qu’elle démarrât sur des chapeaux de roue, a très vite perdu en intensité et elle est devenue vraiment décevante ! De nombreuses répétitions m’ont fait ne pas aimer cette histoire.
Ma note ne sera pas haute du tout malheureusement !


Une note ?



0.5/5


Je tiens à remercier les Éditions Nymphalis pour m’avoir permis de lire ce livre.


Nombre de pages : 291

ISBN : 979-10-93023-18-2

Format : E-book

Éditeur : Éditions Nymphalis
 


2 commentaires:

  1. Je dois te dire merci pour ton avis ma belle, parce que le résumé ne me tentait absolument pas, du coup tu confirmes mon pressentiment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autant le résumé me tentais mais à lire c'est une catastrophe malheureusement :-(

      Supprimer