jeudi 23 avril 2015

Traqué tome 3 Piégée, la proie est plus dangereuse que le chasseur de Andrew Fukuda


Synopsis (Attention spoiler !)




Gene et Sissy ont réussi à fuir le refuge d’humains dévasté, la Mission. À bord d’un train qui fonce vers l’inconnu, ils ignorent tout de leur destin : vont-ils arriver dans l’idyllique Civilisation, leur Terre promise, ou rejoindre la cauchemardesque cité des crépusculaires ?

Pour ces créatures assoiffées de sang, ils sont la plus délicieuse des nourritures. S’ils veulent survivre, ils doivent à tout prix trouver le remède qui les transformera en humains. Mais pour cela, Gene devra percer le plus horrible des secrets et se confronter à sa pire ennemie : Ashley June, son premier amour.





Chronique de Méli



La couverture est fabuleuse et nous y retrouvons parfaitement le contenu de ce tome.

Dès le commencement, nous sommes tout de suite réimplantés dans l’histoire pile là où nous nous étions arrêtés à la fin du tome précédent. Tout de suite, nous sommes angoissés, car nous savons que là où vont les jeunes gens ce n’est pas la meilleure chose. Nos doutes se confirment quand ils arrivent à destination. Nous retrouvons nos jeunes personnages que nous avons suivis depuis le début de cette histoire. Nous sommes très tristes quand nous nous rendons compte qu’au fil du roman certain d’entre eux ne sont plus présents.
Dans ce tome, encore plus que dans les autres précédents, nous sommes ravis de voir qu’à aucun moment, nous ne nous ennuyons. Les actions ne manquent pas à l’appel et quand il y en a moins, nous découvrons des indices sur cette histoire très troublante et surtout sur quelques personnages principaux de ce roman.
Nous sommes très vite angoissés et pris dans les courses-poursuites en compagnies des deux protagonistes principaux de cette histoire, Gene et Sissy. Nous ressentons tout ce qu’ils ressentent, tout ce qu’ils voient grâce aux détails que l’auteur installe dans son roman.
Plus nous avançons dans cette histoire, plus nous comprenons beaucoup de choses sur ces deux personnages. Nous avons très peur pour eux. Les Traqueurs sont encore plus terrifiants de près, bien qu’ils ne soient créés que dans notre imagination. Bien que nous voyions des moments où le soleil et le jour sont présents, nous sommes comme pris dans un nuage d’obscurité.
À la fin, nous ne comprenons pas tout de suite ce qu’il se passe. Nous sommes très vite tristes et avons peur pour nos personnages. On s’est tellement attachés à eux que nous ne voulons pas les voir faire une chose si horrible.
Nous sommes touchés également de voir quelques petits moments de tendresse et d’amour dans ce tourbillon d’angoisse, ça allège le roman et lui donne un aspect moins dur.
La fin est juste merveilleuse, mais nous sommes tristes de devoir quitter nos personnages.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



C’est un véritable coup de cœur pour moi ! J’ai adoré du début à la fin ! Les actions m’ont transportée et je ne me suis pas ennuyé une seule fois.
Je ne peux que vous conseiller cette saga, vous n’allez pas vous ennuyer une seule seconde !


Une note ?


5/5


Je tiens à remercier les Éditions Michel-Lafon pour m’avoir permis de lire ce magnifique roman.


Nombre de pages : 381

ISBN : 978-2-7499-2554-7

Format : Papier

Éditeur : Éditions Michel-Lafon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire