lundi 9 mars 2015

Un palace en enfer : Au pays de Rosie Maldonne d’Alice Quinn


Synopsis



Sexy et grande gueule, Rosie Maldonne est une jeune mère de trois enfants qui a pour seules ressources les versements du RSA. Elle vit dans une vieille caravane, posée sur un terrain vague à quelques encablures de Cannes. Alors qu’elle se démène tous les jours pour trouver de l’argent, le destin finit par frapper à sa porte : des enveloppes bourrées de billets lui tombent dessus sans prévenir !
Dès lors, les ennuis commencent et les questions affluent. Pourquoi sa meilleure amie a-t-elle disparu avec son bébé ? Qui est-ce flic trop mignon qu’elle croise partout ? Et cet argent tombé du ciel, va-t-il lui ouvrir les portes d’un palace, ou celles d’un enfer ?



Chronique de Méli




La couverture attire tout de suite et grâce à la tétine, nous comprenons que nous allons rire.

Au commencement de ce roman, nous voyions que ce sont des petits chapitres, et nous sommes ravis car nous avons plus de facilité à nous immergés dans l’histoire.
Dès le début, nous sommes en compagnie de notre héroïne Rosie dites « Cricri » . Nous avons les premiers chapitres consacrés à elle pour apprendre à la connaître. Ce qu’on aime en premier lieu, c’est que c’est une femme actuelle dans une vie actuelle. Nous sommes face à une personne se battant pour sa propre survie mais surtout pour la survie de ses enfants. Nous sommes très touchés de voir qu’elle a un cœur énorme et que sa famille passera toujours avant elle. Ce qu’on apprécie aussi, c’est qu’elle est extravagante, elle a un très fort caractère et ne se laisse pas faire. Nous adorons aussi ses enfants même s’ils sont hyperactifs. Nous trouvons attachant les autres personnages qui viendront au fur et à mesure se greffer à l’histoire. Même les personnages mauvais, sont drôles et attachants. Pas un seul ne nous dérange dans cette histoire et ça fait vraiment plaisir et donne une grosse bouffée d’air frais.
Ce que nous aimons chez Rosie, c’est son courage et sa volonté d’aller jusqu’au bout pour résoudre des mystères. Nous apprécions aussi son parlé très actuel. Certes, il peut choquer certaines personnes qui peuvent trouver ça très osé mais quand nous lisons ce roman, nous ne pouvons pas imaginer Rosie parler d’une autre manière.
Très vite, nous comprenons que les enfants de Rosie et plus particulièrement un d’entre eux, sont très intelligents. Nous sommes très surpris de voir qu’il a des astuces dignes de MacGyver et ça nous fait beaucoup rire.
À la fin, nous sommes assez étonnés de voir de grands changements. Nous nous y attendions pas du tout et nous sommes stupéfaits de voir à quel point nous étions totalement à côté.
La toute fin nous fait sourire et nous avons vraiment hâte de retrouver Rosie dans ses prochaines enquêtes.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



J’ai beaucoup aimé bien que ce ne soit pas un coup de cœur. J’ai adoré les personnages et toute l’histoire qui les entoure. J’ai hâte de lire la suite et je vous invite à lire cette saga vous allez bien rire avec Rosie !

Une note ?



4.5/5


Je tiens à remercier les Éditions Michel-Lafon de m’avoir permis de lire ce joli roman.


Nombre de pages : 378

ISBN : 978-2-7499-2506-6

Format : Papier

Éditeur : Éditions Michel-Lafon



5 commentaires:

  1. Ah, j'avais hésité sur celui-ci mais à première vue je n'aurais pas dû ! Jolie chronique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as l'occasion de le lire, franchement, n'hésite pas :-)

      Supprimer
    2. Si tu as l'occasion de le lire, franchement, n'hésite pas :-)

      Supprimer
  2. Bonjour Laetitia,
    et merci d'avoir pris la peine d'écrire une longue chronique sur mon roman.
    Et d'avoir partagé avec d'autres lecteurs potentiels votre enthousiasme.
    C'est toujours merveilleux pour un auteur de voir que ce qu'il a voulu faire est bien passé,
    que ce qu'il a mis de longs mois à construire a été apprécié,
    et encore plus quand le but (le mien était de détendre et de faire sourire) a été atteint.
    merci pour votre soutien,
    Les personnes qui aiment Rosie deviennent mes amis de coeur...
    En tout cas bravo pour votre blog,
    et encore merci pour le temps passé à me lire et à écrire ce billet.
    cordialement
    Alice Quinn

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Alice,

      Avec grand plaisir ! C'est moi qui vous remercie :-)
      Par contre je m'appelle Mélissa et non pas Laetita :-)

      Supprimer