jeudi 5 février 2015

Permis de vivre de Marie-Laure Santos-Banant


Synopsis



Dans la voie d'ailleurs, Voyage au cœur d'Haïti, Laura, annihilée par les vicissitudes de son passé, s'était engagée corps et âme auprès de la population d'Haïti après le séisme de 2010. Dans cet imbroglio inextricable, les échanges humains et le courage exemplaire de la jeune infirmière lui avaient permis de s'affranchir, mais aussi de rencontrer le
véritable amour. Quelques mois après, Laura, métamorphosée par cette expérience intense, nous emmène vers une nouvelle destination. C'est à Miami, aux côtés de son compagnon, Bob qui rêve en secret d'une vie de famille, que l'héroïne se hasarde vers un destin inattendu dans l'effervescence d'une ville extravagante. Hasard ou coïncidence ? Dans ce deuxième volet, Permis de Vivre dresse le portrait d'une femme qui découvre tout un monde de possibilités l'obligeant à une profonde remise en cause. Entre suspens romantique et rebondissements fortuits, Laura nous entraîne dans un tourbillon volitif, une contingence liée à ses choix et à son désir de vivre. Pour accéder au bonheur et s'émanciper, L'héroïne devra encore affronter bien des obstacles. Y parviendra-t-elle ?


Chronique de Méli



La couverture est très jolie et nous voyions vraiment la romance ressortir au travers de cette image.

Au début de ce roman, nous sommes tout de suite installés à Haïti en compagnie de Laura, notre jeune héroïne que nous allons suivre tout au long de cette histoire.
Nous ressentons tout ce qu’elle peut ressentir dans ce pays aux multiples catastrophes, à la famine, aux maladies ainsi que toute la pauvreté des gens. Nous comprenons son besoin d’aider ces personnes qui ont subits beaucoup de désagréments. Nous rencontrons aussi son petit ami. En premier temps nous pensons avoir affaire à un personnage égoïste, trop sûr de lui et nuisant à Laura. Nous sommes presque aussi chamboulés que notre héroïne quand nous voyions tous les changements dans sa vie quotidienne. Nous ressentons un malaise comme si c’était nous qui étions touchés directement. Par la suite, nous nous sentons démunis en comprenant le désarroi d’un personnage et nous comprenons très bien son besoin d’évasion.
Plus nous avançons dans cette histoire, plus nous comprenons le dur passé que notre héroïne a eu à subir et nous nous attachons encore plus à elle grâce à ça. Nous nous rendons compte que ce n’est pas une femme qui extériorise forcément des émotions et ses sentiments ce qui peut lui jouer des tours et la faire sombrer. Le bien-être revient à elle et encore des autres péripéties l’attend et nous sommes très angoissés de sentir ce qui va se produire par la suite.
Nous la retrouvons dans un autre pays entourée de personnes qui l’aiment et de nouveaux personnages qu’elle rencontre. Nous sommes très surpris de voir le changement de vie d’un de nos personnages et de le voir s’affirmer enfin dans un endroit où il se sent bien. Nous sommes heureux de voir que l’amitié est la chose primordiale qui le fait avancer dans sa vie et avoir plus confiance en lui. Nous sommes très surpris de voir qu’un personnage change d’apriori en deux secondes sur une personne et nous nous demandons vraiment pourquoi ce changement radical.
L’héroïne, Laura, nous énerve par moments car elle ne sait jamais ce qu’elle veut, elle change souvent d’avis. Bien que nous comprenions par moments pourquoi elle est comme ça, nous sommes très troublés de voir qu’elle en fait baver pas mal à ses proches. Les évènements se suivent mais ne se ressemblent pas et nous sommes heureux de constater que l’histoire est telle que nous l’avions perçue. Nous restons quand même sur la réserve parce que nous nous rappelons de ce qui s’est passé auparavant dans la vie de notre héroïne et nous avons peur pour elle.
La fin est un véritable choc, une horreur sans précédent et nous sommes très touchés de voir ce qui se passe. Contre toute attente, nous sommes étonnés de voir ce changement radical de mentalité chez un de nos personnages et nous sommes émus par la fin qui n’est qu’un nouveau départ.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



J’ai adoré ce livre ! Bien que ce soit une romance à la base, nous sentons tout le côté dramatique de cette histoire. Il est rempli d’amitié, d’amour, d’angoisse… C’est un livre très touchant, surprenant et que je ne voulais pas terminer bien que je voulais toujours en savoir plus.



Une note ?



4.5/5



Je tiens à remercier l’auteur, Marie-Laure Santos-Banant pour m’avoir permis de lire son très joli roman.


Citations :



« Je contemple le monde des vivants, éblouissant, incroyable et parfois consternant. L’être humain se met en danger, oubliant l’essentiel, la quintessence de la vie qui offre avec pudeur et simplicité toute sa magnificence, fragile et profonde. »


« La vie est une pièce de théâtre, ce qui compte ce n’est pas qu’elle dure longtemps, mais qu’elle soit bien jouée. »


Nombre de pages : 302

ISBN : 978-2-9543303-2-7

Format : E-book PDF

Éditeur : MLS Éditions



2 commentaires:

  1. Comment dire que je te hais ?! Ce livre a l'air plein d'émotions ! Très jolie chronique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que tu me déteste ! Mais je te conseille grandement ce livre, il est trop trop bien et rempli d'émotions :-)

      Supprimer