lundi 12 janvier 2015

Territoires de Olivier Norek


Synopsis



Depuis la dernière enquête du capitaine Victor Coste et de son équipe, le calme semble être revenu au sein du SDPJ 93. Pas pour longtemps, hélas ! L'exécution sommaire de trois jeunes caïds va les entraîner sur des pistes inimaginables.

Des pains de cocaïne planqués chez des retraités, un chef de bande psychopathe d'à peine treize ans, des milices occultes recrutées dans des clubs de boxe financés par la municipalité, un adjoint au maire découvert mort chez lui, torturé...
et Coste se retrouve face à une armée de voyous impitoyables, capables de provoquer une véritable révolution.

Mais qui sont les responsables de ce carnage qui, bientôt, mettra la ville à feu et à sang ?



Chronique de Méli



La couverture est splendide et donne totalement envie de nous plonger dans l’histoire. Ensuite, quand nous lisons le synopsis, ça ne fait que nous conforter dans notre choix.

Quand nous regardons de plus près le roman, nous sommes très heureux de voir que ce sont de nombreux petits chapitres et que la police est plutôt grosse.
Dès le prologue, nous sommes tout de suite mis dans le bain et dans l’action de ce roman. Nous sentons directement que l’histoire ne nous laissera pas une seule seconde de répit et nous l’appréciions déjà.
Pour les premiers chapitres, nous sommes déjà conquis par la plume simple et facile à comprendre de l’auteur. Nous nous immergeons entièrement dans cette enquête qui démarre sur les chapeaux de roues. Nous sentons bien que l’auteur connaît bien le travail de la SDPJ et grâce à cela, il nous offre une histoire très réaliste.
Les moments avec les tortionnaires sont très perturbants et peuvent heurter la sensibilité de certaines personnes. La terreur s’installe et l’angoisse monte crescendo au fur et à mesure que nous tournons les pages. Les scènes de tortures psychologiques sont plus terrifiantes que les scènes de tortures physiques. Nous sommes tellement à fond dans l’histoire que nous avons réellement l’impression que tout ça se déroule sous nos yeux. Outre tous ces moments terrifiants, nous retournons dans une partie plus légère et plus policière que thrilleresque et nous apprenons à deviner les caractères des personnages. Bien qu’ils soient pris dans leur enquête, nous sommes ravis de voir qu’ils ont beaucoup d’humour. Nous nous attachons à eux et nous sommes ravis d’enquêter avec eux tel de petits fantômes qui les suivent.
Par contre, quelques personnages ne sont pas des plus sympathiques, jusqu’à être énervants, mais s’ils n’étaient pas présents, ce serait une histoire trop plate au niveau des caractères des personnages et on s’ennuierait assez rapidement. Ça pimente vraiment l’histoire et c’est franchement bien adapté.
Quelques moments émouvants relèvent tout le stress et toute l’angoisse que nous pouvons éprouver dans ce roman et ça donne un peu d’air à cette histoire.
À la fin, nous sommes déjà un peu déçus que l’histoire se termine de cette manière, mais, l’auteur nous berne d’une manière hallucinante et nous sommes stupéfaits de voir se produire un tel rebondissement.
En bref, c’est un livre qu’il faut lire obligatoirement pour les amoureux de thriller !



Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



C’est le premier roman d’Olivier Norek que je lis et franchement je suis déjà accro ! C’est une histoire très prenante qui va à cent à l’heure du début à la fin et j’ai été vraiment happée et prise dedans tout du long.
Je ne peux que vous conseiller ce thriller car c’est un vrai coup de cœur pour ma part ! Je vais ajouter Code 93 à ma liste de livres à acheter en priorité car j’ai eu un vrai coup de cœur pour la plume de l’auteur.


Une note ?


5/5


Je tiens à remercier les Éditions Michel-Lafon pour m’avoir fait découvrir ce très bon thriller.


Nombre de pages : 392

ISBN : 978-2-7499-2212-6

Format : Papier

Éditeur : Éditions Michel-Lafon



8 commentaires:

  1. J'ai eu un gros coup de cœur pour ce livre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie de voir qu'il n'y ai pas que moi :-)

      Supprimer
  2. Et un grand merci aux blogeurs comme vous Méli de nous donner une belle visibilité ! Vous faites vivre les livres... Belle année 2015 ! Olivier Norek.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous Olivier, pour nous faire rentrer tellement dans vos romans, vous êtes un très grand écrivain ! Un grand bravo à vous :-)

      Supprimer
  3. Superbe chronique, immense coup de cœur aussi de mon côté, un auteur à suivre de très près !

    RépondreSupprimer
  4. Un énorme coup de coeur pour moi aussi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie de voir que je ne suis pas la seule à l'avoir aimé :-)

      Supprimer