lundi 5 janvier 2015

Les loups du solstice de Anne Rice


Synopsis


C’est le début du mois de décembre et au manoir de Nideck Point, les Morphenkinder s’apprêtent à célébrer à leur façon le rituel païen du solstice d’hiver. Tout le monde est invité, même ceux de leur race qui continuent de pratiquer le sacrifice humain…

Reuben Golding, dernier à avoir reçu le don, accepte encore difficilement sa nouvelle nature d’Homme-Loup, luttant pour contrôler ses désirs et sa soif de sang. Tiraillé entre son amour pour la lumineuse Laura et sa terreur de lui imposer une vie de paria, il se réfugie dans les préparatifs de la fête. Mais quand un spectre du passé apparaît dans l’obscurité, Reuben doit faire un choix qui changera l’avenir des Hommes-Loups pour toujours.

Dans la forêt, le vent hurle, apportant la rumeur d’un étrange purgatoire et d’esprits séculaires qui possèdent leurs propres pouvoirs occultes. Reuben et ses compagnons se retrouvent au cœur d’un conflit immémorial. Qui sortira vainqueur de la nuit du solstice ?



Chronique de Méli



La couverture est un peu moins jolie que pour le tome précédent mais nous retrouvons bien le contenu de ce roman à travers cette image.

Une fois de plus, Anne Rice, peut faire peur avec la taille de ses romans et l’écriture toute petite qui remplie entièrement ses œuvres du début à la fin. Ce roman ne fait pas exception et peu vraiment faire peur. Mais rassurez-vous, une fois que vous le commencez, vous ne pouvez pas vous arrêter tellement il est addictif.

Nous retrouvons avec grand plaisir la suite de l’histoire de Reuben à Nideck Point.
Ce qui est plaisant, c’est qu’au début du roman, nous avons droit à un petit retour en arrière pour nous remettre dans le bain du précédent tome, Le don du Loup.
Nous retournons alors plus facilement dans l’histoire et nous comprenons très rapidement ou en était l’histoire.
Très vite, nous sommes plongé aux côtés du personnage principal, Reuben, et nous sommes très rapidement mis au cœur de l’action. Nous en savons beaucoup plus sur sa vie et sa famille qui jusque là était un peu dans l’ombre de l’histoire. Nous rencontrons donc de nouveaux personnages pour notre plus grand bonheur et nous retrouvons tous les personnages de Nideck Point. Certes, il y en a beaucoup à force, mais c’est assez simple à s’y retrouver et à comprendre qui est qui par rapport à telle ou telle personne car Anne Rice, dans son histoire, nous ajoute des petites pointes de rappel subtiles. Quelques personnages sont énervants, mais comme on dit la roue tourne toujours et nous sommes content de voir la répartie que d’autres ont envers eux.
Une fois de plus c’est un roman entier et avec de nombreux détails. Cela peut vous faire peur les détails ? Il ne faut pas ! Car tout ceux-ci sont très utile et pas ennuyeux à lire, justement ça pimente l’histoire et nous nous plongeons très facilement dans chaque lieu et visualisons chaque objet ou personnage que nous croisons, c’est comme si nous vivions ce roman.
Certains moments sont assez triste et angoissants. Nous arrivons à avoir les larmes aux yeux pour certains passages assez tragiques. Pour d’autres, nous souriions et sommes très amusés de voir les chamailleries, les taquineries allant des uns aux autres et surtout de voir qu’une grande partie de bonheur s’installe à Nideck Point.
Les actions sont nombreuses et nous sommes très surpris de voir certaines choses se passer alors que nous ne nous les aurions jamais imaginés. 
Plus nous arrivons à la fin de ce roman, plus nous sommes triste de devoir abandonner encore une fois les personnages. Nous sommes très émus de voir deux histoires en parallèle se terminer de cette façon et nous sommes très troublés.
À la fin de ce très beau roman, nous nous demandons réellement si Anne Rice va poursuivre cette saga ou non. Pour quelques personnages, nous aimerions vraiment en savoir plus et ce qu’il va se passer après ce tome. Mais, au vu de la fin de l’histoire, nous nous posons réellement la question car cela sonne comme un point final et c’est vraiment triste.



Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



Encore une fois, j’ai adoré ! Cette saga m’a totalement transportée et j’ai vraiment eu l’impression de vivre dans le roman. J’adore la façon dont Anne Rice écrit, elle a une plume parfaite qui sait faire craquer ses lecteurs. J’ai été totalement conquise par ce roman, par ses personnages et tout les sentiments dont il regorge.
Je ne peux que vous conseiller cette saga, elle vaut vraiment le détour, c’est un gros coup de cœur !


Une note ?



5/5


Je tiens à remercier les Éditions Michel-Lafon pour m’avoir permise de lire ce merveilleux roman.


Nombre de pages : 426

ISBN : 978-2-7499-2278-2

Format : Papier

Éditeur : Éditions Michel-Lafon



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire