dimanche 28 décembre 2014

Zom-B tome 1 de Darren Shan et Warren Pleece


Synopsis


B. Smith, élève d’un collège londonien, mène une vie quelque peu chaotique avec ses potes, sa mère et son père… raciste déclaré et fier de l’être. Pour éviter les disputes qui dégénèrent trop souvent, B. se range à ses points de vue radicaux et accumule les provocations et les bagarres.

Seulement voilà, une invasion zombie de grande envergure va remettre en question toutes ses certitudes. Entre son parcours de cancre, la violence de son père et l’irruption de morts-vivants dans les couloirs de son bahu, B. va devoir s’endurcir et faire des choix importants pour sa survie.

Lorsque la fin du monde est proche, les monstres sont-ils vraiment ceux que l’on croit ?


Chronique de Méli



La couverture est très belle. À travers les écritures vertes de Zom-B, nous apercevons un mort-vivant. Tout le reste de la couverture est rouge et fait ressortir comme il faut ce qui donne envie de lire ce roman.

De nombreux dessins de Warren Pleece ornent les textes de Darren Shan et c’est vraiment très joli à voir et nous plonge encore plus dans l’histoire.

La première partie de cette histoire nous mets tout de suite dans le vif du sujet et nous comprenons assez rapidement que nous allons avoir peur et que ce sera assez gore.
Dans la seconde partie de l’histoire, nous nous retrouvons auprès du héros et nous le suivons tout au long.
Bien que cette histoire soit axée sur l’invasion de zombies, il y a d’autres choses qui sont très bien décrites et qui font froid dans le dos. La manipulation mentale, la violence ainsi que l’alcoolisme sont des choses importantes dans cette histoire. Mais nous trouvons aussi, le racisme. Ces scènes sont tellement bien faites, que nous sommes très troublés de voir cette violence gratuite envers des personnes et cela nous remet dans la plus grande réalité de notre monde. Ça fait vraiment réfléchir et c’est très intéressant.
Les courses-poursuites dans le lycée de B. sont bien faites, nous avons vraiment l’impression de faire partie de ses élèves et de voir des gens se faire dévorer, déchiqueter, bref une véritable horreur. Nous ressentons toute la peur de ces personnes et nous avons l’impression que nous faisons un marathon car nous réalisons assez rapidement, (tellement le livre est prenant) que nous sommes à bout de souffle.
Nous sommes heureux de voir quelques rebondissements et nous sommes touchés de voir que la roue tourne pour certains.
Nous sentons notre personnage principal plus mature vers la fin de cette histoire et qu’il commence à tenir tête à d’autres.
Nous sommes assez déstabilisés à la fin de cette histoire quand nous commençons à comprendre certaines choses sur quelques personnages et nous sommes très surpris de nous être faits avoir comme ça.
Arrivés vers le point final de ce roman, nous sommes tellement dans le feu de l’action que nous n’arrivons pas à croire que les auteurs nous laissent dans cette situation.
Nous avons vraiment hâte de lire le second tome.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



J’ai été plongée dans l’histoire du début au point final.
Le roman va à cent à l’heure et à aucun moment je ne me suis ennuyée. J’ai vraiment hâte de lire la suite et c’est un gros coup de cœur pour ma part.
Je vous le conseille fortement !


Une note ?



5/5


Je tiens à remercier Babelio ainsi que les Éditions Panini Books pour m’avoir permis de lire ce très bon roman.


Nombre de pages : 219

ISBN : 9-782809-444698

Format : Papier

Éditeur : Panini Books Eclipse 



1 commentaire:

  1. Le sang des livres est celui des auteurs qui font ce qu'ils peuvent pour séduire...

    RépondreSupprimer