lundi 17 novembre 2014

Yem de Gilles Milo-Vacéri


Synopsis


Yem, brillante étudiante en langues étrangères et tourisme, a vingt ans quand la Terreur Rouge dévaste l’Éthiopie en 1977. La guerre civile déclenche l’exode de la population et avec sa famille, elle fuit Addis-Abeba pour se réfugier dans un petit village reculé des hauts plateaux. Yem et sa sœur ont échappé à l’excision grâce aux visions libérales de Petrus, leur père qui élève la femme à l’égal de l’homme. Avec de tels principes qualifiés de subversifs et sa vive intelligence comme sa beauté éblouissante, Yem deviendra une véritable révolutionnaire refusant en bloc l’ordre établi et les coutumes ancestrales. Quand elle découvre les intentions barbares de son futur mari, Yem rompt ses fiançailles et n’a plus qu’une envie, fuir ce pays qu’elle aime par-dessus tout, mais dont elle refuse les traditions d’un autre siècle ainsi qu’une vie de femme esclave au destin programmé. Lulit, sa cousine se prostitue à Djibouti et après une longue conversation, Yem prend sa décision. Elle va la rejoindre et plutôt que prendre le train, elle traversera le Grand Rift à pied, une des zones désertiques les plus dangereuses au monde, où la température frôle parfois les 50° à l’ombre. Un désert que personne n’a jamais traversé à pied de mémoire d’éthiopien ! Au cours de ce voyage, elle devra se confronter aux trafiquants d’armes, de stupéfiants, affronter les esclavagistes modernes et fuir par prudence les caravanes de sel. Dans ces contrées où l’homme ne peut survivre, chaque rencontre devient un danger mortel, surtout pour une femme voyageant seule. Yem survivra au pire, atteindra Djibouti par miracle et se prostituera pour atteindre son but. Reprendre ses études et acheter un jour son hôtel. Marc Escourra est un sous-officier de l’armée française un peu hors normes. En poste à Djibouti, il est fonceur, courageux dans l’action, ne respecte que la droiture d’esprit et vénère l’amitié, tout en traînant une réputation de vil séducteur. Pourtant, quand il rencontre Yem, il est touché par l’histoire de la belle éthiopienne, sa témérité et sa volonté de fer. Marc lui apporte son aide désintéressée et soutenu par ses deux amis, Fred et Cédric, il entame une bataille pour sortir Yem de la prostitution afin qu’elle puisse réaliser ses rêves. La rencontre avec la belle éthiopienne fera des étincelles et allumera un brasier ardent qui réduira en cendres l’amitié que le jeune sergent ressentait pour elle, laissant la place à de plus doux sentiments. Pourtant, l’amour est a priori impossible entre ces deux âmes solitaires et combatives qu’apparemment tout sépare. Qu’adviendra-t-il de Yem ? Marc réussira-t-il à la sortir de son enfer et à lui offrir ses rêves ? Est-ce que leur amour pourra voir le jour et survivre au destin ?


Chronique de Méli



La couverture est tout simplement somptueuse. Les couleurs se marient à la perfection et donnent envie de nous plonger dans l’histoire que contient ce roman.

Les premières phrases nous mettent tout de suite dans l’ambiance de ce livre et nous comprenons que ce ne sera pas une partie de plaisir pour les personnages. Nous rentrons très facilement dans l’histoire grâce à l’écriture simple de l’auteur.
Par la suite, nous rentrons dans la vie de Yem et on se rend compte que c’est vraiment la vie des jeunes Éthiopiennes. L’auteur, grâce à ce roman, nous replonge dans la réalité qui n’est pas forcément médiatisée.
Nous appréciions le caractère de cette jeune femme et sa force de vouloir atteindre le but qu’elle s’est fixé. Son parcours est semé d’embuches, mais la détermination de Yem est incroyable et en lisant ce livre, beaucoup de femmes auront le courage d’avancer dans leur vie.
Nous vivions toute son histoire à ses côtés comme un fantôme. Nous ressentons toute la chaleur du désert, l’angoisse qu’elle vit dans ce milieu solitaire et terrifiant où les rares moments où elle rencontre des personnes pas forcément très aimables qui pour la grande majorité lui font du mal. À plusieurs moments, nous venons à nous dire que c’est la fin, qu’à aucun moment elle ne pourra s’en sortir et ça nous sert l’estomac.
Dans ce long périple, nous voyions totalement la différence de mentalité entre certains hommes et nous comprenons que la femme pour certains est considérée comme égale à eux, ce qui fait grandement plaisir et déjà là à cette époque nous nous rendons compte que l’égalité des sexes commençait à arriver.
Ensuite, nous sommes stupéfaits que sa volonté ne déchante pas à un seul moment et nous avons mal au cœur pour elle de voir tout ce qu’elle est obligée de faire pour survivre. Malgré cela, nous sommes heureux de voir qu’elle garde le moral grâce au but qu’elle s’est fixé.
Sur ce long chemin, nous rencontrons des personnages merveilleux qui ont un cœur. Mais nous sommes ravis de voir qu’une romance est en train de grandir entre deux personnages. Plus nous tournons les pages, plus nous avons envie de secouer ce jeune homme et de lui dire de foncer de ne pas hésiter et de profiter du moment présent. Même dans ces moments de bonheur, les choses terrifiantes continuent et nous pouvons que retenir notre respiration.
L’auteur nous fait passer de l’angoisse au sourire en un clin d’œil ce qui nous donne encore plus envie de tourner les pages et de savoir le dénouement de cette histoire.
Quand arrive la fin, nous sommes tellement tristes pour ces deux âmes en peine que nous ne pouvons pas retenir nos larmes. Nous ne comprenons pas pourquoi des personnages font ce choix. Nous sommes heureux dans un autre sens car d’autres personnages avancent dans leur vie sans se retourner.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



Cette histoire m’a totalement chamboulée. Tout du long, il y a tellement d’actions en tout sens que je ne pouvais pas m’arrêter de le lire. J’ai manqué de sommeil pendant plusieurs jours car le soir je ne voulais pas quitter ce roman et je voulais en savoir toujours plus. Dans les écrits de l’auteur, j’ai ressenti qu’il écrivait son histoire avec passion et qu’une partie de son âme vit dans ce roman. C’est vraiment touchant et ça m’a vraiment perturbé. Nous savons que les choix sont cornéliens dans une vie et que réaliser ses rêves est la plus belle chose qui puisse arriver, mais l’amour surpassera toujours les rêves dans n’importe quelle situation.
Pour moi c’est un énorme coup de cœur et je vous encourage vivement à le lire !


Une note ?



5/5


Je tiens à remercier les Éditions VFB et l’auteur, Gilles Milo-Vacéri pour m’avoir permis de lire ce somptueux roman.


Citations :


« La vie est toujours belle, quoi qu’il puisse arriver »

« Il faut peut-être avoir connu l’enfer soi-même pour comprendre celui des autres. »


« On n’abandonne jamais, si on trébuche, on se relève et quoi qu’il en coûte, on avance ! »



Nombre de pages : 332

ISBN : 979-10-92786-37-8

Format E-book E-pub

Éditeur : VFB Éditions



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire