mercredi 19 novembre 2014

Visions Nocturnes de Nathalie Siwek


Synopsis


Lulubelle subit régulièrement les moqueries de ses camarades de classe. Pour échapper à sa solitude et sa condition de souffre-douleur, elle s’est inventé une amie imaginaire, Faustine. Mais cette dernière s’avère bien réelle, et n’hésite pas à employer la manière forte pour se venger de ceux qui ont le malheur de s’en prendre à sa copine.

Prudence se met à rêver chaque nuit de ces deux étranges fillettes et voit défiler leur vie comme un film. Elle découvre qu’elles ont un lien direct avec la mort de plusieurs gamines dont les meurtres d’une cruauté inouïe n’ont jamais été résolus.

En enquêtant sur cette affaire criminelle qui a débuté dans les années soixante-dix et tout en mettant ses dons de voyance à contribution, la jeune femme va plonger dans l’horreur où fantômes et sorcières vont se croiser dans un bain de sang.



Chronique de Méli



La couverture est magnifique et donne entièrement envie de nous plonger dans l’histoire que renferme le roman. Elle pousse l’intrigue et encore plus une fois que nous avons lu le synopsis.
Dès les premières phrases, nous sommes happés au cœur d’une histoire très étrange vieille de plusieurs années. Nous tenons compagnie tel un fantôme à une petite fille qui subit de terribles choses. Nous nous sentons impuissants devant tant de haine face à cette petite fille et on comprend très vite que cette histoire va nous chambouler.
Par la suite, nous suivons une jeune femme dans le temps actuel et nous comprenons qu’elle n’a pas eu une jeunesse des plus simples non plus. Malgré ce qu’elle subit nous voyions qu’elle en a fait une force et nous le ressentons dans son caractère assez trempé.
Très vite, l’auteur nous dévoile un aspect mystérieux de notre personnage principal et nous comprenons que le paranormal sera le centre de ce roman. Nous apercevons très vite qu’une romance sera en second plan de cette histoire pour notre plus grand bonheur. Nous comprenons la difficulté qu’elle aura à se développer mais nous y croyions de toutes nos forces.
Les similitudes avec les histoires dans le présent et le passé se font de plus en plus nombreuses et nous commençons à comprendre où l’auteur veut nous amener sans réellement comprendre pourquoi tant de cruauté envers quelques personnages et qui est la cause de cette histoire ni où tout à commencer. Au départ, nous nous méfions d’un personnage que nous prenons très vite comme étant la personne qui sème toute cette zizanie. Mais, l’auteur, nous fait prendre des directions totalement différentes de nos idées de base et nous nous rendons compte que nous ne sommes pas au bout de nos surprises. L’histoire est haletante et a chaque page que nous tournons nous ne pouvons qu’avoir envie de savoir ce qui va s’y passer par la suite.
Dans ces grandes lignes de l’histoire, nous comprenons un message très important que l’auteur veut faire passer à beaucoup de personnes et qui en ont fait souffrir plus d’un quand nous étions jeunes. Le harcèlement scolaire est une chose des plus terribles pour un enfant et ça le poursuit jusqu’à la fin de sa vie.
Nous apprécions que l’auteur en parle dans ce roman car actuellement, trop peu en parlent et trop peu d’enfants osent en parler à leurs parents ou à un adulte.
Ce livre fait réfléchir et nous nous apercevons que les enfants souffrent à un moment ou à un autre dans sa vie pour une raison particulière.
Quand nous arrivons à une centaine de pages avant la fin, tout s’accélère et nous ne pouvons pas l’arrêter avant le point final. Nous sommes intrigués et nous voulons savoir qui se cache derrière toutes ces horreurs. L’histoire va à cent à l’heure et pas une seule fois nous nous ennuyions.
La fin est terrifiante et bouleversante. Nous avons peur qu’un terrible drame arrive et que nous soyons déçus. Mais au contraire, nous apprécions totalement ce final et quand nous voyions le mot fin se rapprocher, on se dit, bien qu’il soit fini, que s'il y aurait eu trois cents pages de plus, nous l’aurions lus à toute vitesse.
L’auteur mène parfaitement les intrigues à son comble et nous sommes pris dans l’histoire d’un genre thriller paranormal vraiment bien ficelé.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



J’ai totalement été conquise par ce merveilleux roman ! J’ai tout adoré du début à la fin. Les intrigues et enquêtes sont bien créées et les détails ne manquent pas. J’ai été totalement transporté dans cette superbe histoire grâce à l’écriture de l’auteur.
Je vous recommande chaudement ce roman car c’est un très gros coup de cœur !


Une note ?



5/5


Je tiens à remercier les Éditions Persée et l’auteur Nathalie Siwek de m’avoir permis de lire ce fabuleux roman.


Nombre de pages : 345

ISBN : 978-2-35216-914-7

Format : Papier

Éditeur : Éditions Persée



4 commentaires:

  1. Je veux le lire, je veux le lire ! Ta chronique est horrible car carrément envoûtante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Hihi tu sais ce qu'il te reste à faire ! :-D

      Supprimer
  2. il ne faut pas hésiter il est tout simplement excellent et le suivant aussi!! perso je suis fan de ce style!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme et j'ai hâte de lire Sang, lien de parenté :-)

      Supprimer