lundi 4 août 2014

Silver spoon tome 4 de Hiromu Arakawa


Synopsis



Alors que l’été touche à sa fin, Yûgo a dû faire ses adieux à «  Côtelette », le petit cochon dont il s’occupait avec affection. Le jeune homme trouve peu à peu ses marques au sein du lycée agricole Ohezo. Entre les tourments endurés par ses camarades et la dure réalité du travail agricole, Yûgo va se retrouver au cœur de toutes les attentions des filles de la classe… mais les raisons de cette popularité soudaine et inespérée risquent d’en étonner plus d’un, à commencer par Yûgo lui-même.




Chronique de Méli



La couverture est jolie et on retrouve beaucoup de couleurs. On voit six jeunes hommes regardant dans notre direction tenant des pastèques dans les mains.

Le lecteurs ne voulait pas forcément retourner dans le lycée agricole d’Ohezo vu la fin du tome trois qui est assez triste, mais moi j’y suis retourné.
On poursuit donc la petite vie dans le lycée à la suite de ce moment assez difficile pour nous. Nous sommes surpris par le manque de tristesse qu’à Yûgo et nous nous rendons compte qu’il commence à avoir un caractère assez dur sur les dur réalités que comporte le travail d’agriculteur.
Nous voyons, dans ce tome, à quel point des jeunes gens peuvent être gentils quand une autre personne a quelque chose qui les intéressent. Mais nous ne passons heureusement pas trop de temps sur cette histoire et la vie continue dans le lycée. Yûgo va continuer à apprendre beaucoup de chose dans ce tome et va également faire quelques bêtises avec ses copains de classe. Ses camarades de classe deviendront pour certains des amis et il va devenir plus populaire.
Nous sentons venir un petit retournement de situation et de fierté arriver à l’horizon, mais la jalousie sera le pire fléau et un personnage en particulier sera prit de curiosité et même nous nous cherchons à savoir ce qu’il se trame.
La fin est assez emprunte de curiosité et nous avons hâte de savoir ce qui va se passer par la suite.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



J’ai plus aimé ce tome que le précédent mais j’ai encore quelques petits problème avec cette suite. J’ai l’impression que l’auteur s’essouffle dans son histoire et je la trouve moins bonne que les deux premiers tomes. Heureusement qu’il se passe plusieurs petites choses qui m’intrigues beaucoup car cela me motive plus à poursuivre cette saga.


Une note ?



3.5/5


Nombre de pages : 184

ISBN : 978-2-351-42896-2

Format : Papier

Éditeur : Kurokawa



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire