mardi 12 août 2014

Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? de Zidrou et Roger


Synopsis



Catherine a 72 ans. Elle est veuve. Son fils de 43 ans, Michel, vit encore avec elle.
Il faut vous dire que Michel est handicapé suite à un accident de voiture. Permettez-nous de vous raconter par petites touches, par petites tranches de vie, le quotidien de cette héroïne.
Permettez-nous de tenter de capturer ses sensations, ses émotions, de traduire en quelques pages une vie de sacrifice et d’amour. Une belle vie, en somme.
Et, croyez-le ou non, en sa compagnie et celle de son fils, nous allons vivre de bons moments. De moins bons aussi, bien sur. Mais n’est-ce pas le lot des héros que de souffrir ?…







Chronique de Méli



La couverture est intrigante et donne envie de lire cette bande dessinée. On voit un homme habillé d’un survêtement avec une capuche très serrée, tenant la mains à une vieille dame se trouvant au dos de la couverture. En lisant la quatrième de couverture, nous comprenons vite que cela va être une histoire assez triste.

En ouvrant cette bande dessinée, nous constatons que les dessins sont très bien créés avec des couleurs assez ternes qui le seront jusqu’à la fin. Mais bien que ces couleurs peuvent vous faire peur, vous ne ferez même pas attention à celles-ci tellement que l’histoire est prenante et passionnante.
Dans cette bande dessinée, l’histoire est belle, remplie d’amour et un peu triste également. Nous suivons Catherine dans sa vie quotidienne accompagnée de son fils handicapé –à cause d’un accident – Michel. On se prends vite d’affection pour ces deux personnages et nous sommes vite émus de la tendresse et de tout l’amour que Catherine donne à son fils.
La vie n’est pas simple tous les jours pour ces deux personnages mais l’amour et plus fort que tout et c’est une belle leçon de vie que cette bande dessinée nous donne.
Nous avons une vision totalement différente des choses quand nous lisons cette bande dessinée et cela nous attendri beaucoup de voir tout ce que peut faire une mère pour que son enfant se sente bien.
On sent que Michel est lucide de ce qui lui est arrivé par le passé et dans quel état ça l’a mis.
La fin est triste. Nous ne pouvons pas croire ce qu’il se passe tellement nous avons vu tout l’amour que Catherine donne à son fils. Mais bien évidement un rebondissement final va nous faire sourire et apprécier jusqu’au point final ces deux beaux personnages.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



Ce fût une très belle découverte et un joli coup de cœur. L’histoire est tellement prenante que j’avais l’impression de vivre avec Catherine et Michel. J’ai apprécier la morale de cette histoire et je vous recommandes chaudement cette bande dessiné.


Une note ?



5/5


Nombre de pages : 54

ISBN : 978-2-5050-1707-3

Format : Papier

Éditeur : Dargaud



2 commentaires: