vendredi 22 août 2014

Je ne sais plus pourquoi je t’aime de Gabrielle Zevin


Synopsis



Je suis en train de descendre l’escalier du lycée et la seconde d’après, je tombe la tête la première. Quatre années de ma vie s’effacent et à mon réveil à l’hôpital, James Larkin me sourit. Il sent la fumée de cigarette, les draps fraîchement lavés, laissés à sécher au soleil. Évidement je tombe folle amoureuse. Je nage dans un brouillard heureux. Mais la vie ne peut pas continuer comme ça. Amnésique ou pas, il faut que je sache quel genre de fille j’étais avant. Je me lance alors dans une enquête sur moi-même.
Qui es-tu vraiment, Naomi Porter ?








Chronique de Méli



La couverture est très belle. Nous voyions une jeune femme blonde les yeux fermés, couchée sur de la pelouse verte,  et il y a de dessiné en blanc des écouteur qui se tiennent dans ses oreilles.

Nous sommes tout de suite dans le cœur de l’action, le moment fatidique où la vie de l’héroïne va être bouleversée à jamais. Nous sommes tout de suite chagriné de voir que Naomi ne se souvient de rien, mais très vite nous comprenons qu’elle va vivre une vie meilleure avant son accident.
Nous en venons à détester un personnage proche de Naomi qui, de prime abord, est vraiment une personne trop sur d’elle, trop prétentieuse et trop hypocrite dans ses paroles comme dans ses gestes et heureusement pour nous, nous ne le voyons pas trop longtemps.
Par la suite, nous découvrons une Naomi qui laisse ressortir ses sentiments. Que ce soit de bons ou de mauvais, pour tel ou tel personnage, elle n’hésitera pas à troubler tout le monde qui l’entoure.
Nous nous rendons compte que ce roman est vraiment adapté à des adolescents, car les personnages qu’il comporte ont vraiment la mentalité ado et chacun des jeunes lecteurs se retrouveras entièrement dedans.
Quelques moments sont assez difficiles dans cette histoire, et nous en venons par moment à détester notre héroïne. Elle se base trop sur le passé et elle est très rancunière, ce qui la fait souffrir involontairement et elle fait souffrir volontairement son entourage, ce qui nous énerves beaucoup. Elle ne se rend pas compte qu’elle fait souffrir une personne qui compte beaucoup pour elle et cela nous l’apprenons au fur et à mesure de cette histoire ce qui est parfaitement racontée.
Dans les cinquante dernières pages, nous voyions très bien qu’une romance commence à pointer le bout de son nez et nous avons hâte de voir le dénouement final. Mais, bien malheureusement, rien est raconté comme nous l’espérions et nous sommes très déçu de voir un final si mal tourné.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



J’ai beaucoup apprécié les trois quart de l’histoire mais la fin est très mal écrite et je suis très déçue. Je me suis arrêtée sur des suppositions mais rien de très concret ce qui laisse le lecteur sur sa faim.


Une note ?


3/5


Nombre de pages : 315

ISBN : 978-2-226-19210-3

Format : Papier

Éditeur : Albin Michel Wiz



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire