samedi 12 juillet 2014

Tir à blanc de Luc Delvaux


Synopsis



Le monde virtuel n’est-il qu’illusion ou bien est-il l'exact reflet d’une réalité encore plus illusoire ? À travers cette farce érotique, le texte nous fait pénétrer l’univers intime d’un couple d’amis qui se sont perdus de vue à l’adolescence et se retrouvent des années plus tard grâce aux réseaux sociaux.
Mais à l’heure de faire renaître leur relation d'antan, que reste-t-il de l'amitié, de l'amour, du désir lorsque les années ont effacé du souvenir la saveur de l'adolescence et que les attentes des adultes s'accommodent peu de l'innocence de la jeunesse ?
Que pourront-ils se raconter alors que le temps a éloigné les existences et les a façonnés de manière tellement différente ?






Chronique de Méli



La couverture est originale avec des nuances de blanc et de bleu, nous voyons en ombre chinoise un homme de profil tendant une main vers un profil de femme lui tendant également la main.

 Nous commençons ce récit par l’histoire que raconte le personnage de Lucien. Triste en amour et sexuellement, notre personnage nous raconte son histoire à partir de réseaux sociaux. Il va retrouver quelques jeunes femmes et il va nous faire voir toutes ses pensées plus osées les unes que les autres, jusqu’à imaginer des choses qui nous étonneront.
Ensuite, au deuxième chapitre, l’auteur nous plonge dans la vie de Sophie. Elle nous racontera sa vie qui n’est pas du tout facile, mais elle se retrouve sexuellement dans d’autres bras d’hommes. Mais son histoire n’est pas tout à fait comme celle que Lucien nous laisse voir.
Bien qu’un peu courte, cette histoire est très bien écrite et nous rentrons facilement en son cœur. La fin est bien amenée et nous comprenons que nous nous sommes fait avoir par l’auteur. L’érotisme de cette histoire est joliment raconté et cela n’est pas vulgaire du tout donc cela ne choque pas les lecteurs.
Il y a quelques pointes d’humour pour aiguayer ces moment qui sont assez tristes pour Sophie et ça fait du bien de sourire de temps à autres.
Nous sommes un peu déçus quand nous voyons que le récit s’arrête si vite, on s’attendait à une longue histoire mais il n’en est rien. 


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



Ce fût pour moi une très belle lecture. Bien qu’un peu courte, – ce que je déplore – l’histoire m’a emprisonnée totalement du début à la fin. Ce fût un très bon moment de détente et même si l’histoire se lit rapidement, l’auteur écrit à merveille et ne laisse pas à ses lecteurs l’occasion de sortir de son récit.


Une note ?



4/5


Je tiens à remercier les éditions Hélène Jacob ainsi que Luc Delvaux pour m’avoir permise de lire ce récit.


Ce récit vous intrigue ? N’hésitez pas à suivre ce lien pour plus d’informations : http://www.editionshelenejacob.com/store/products/tir-a-blanc/


Nombre de pages : 47

ISBN : 978-2-37011-106-7

Format : E-Book E-Pub

Éditeur : Hélène Jacob



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire