samedi 12 juillet 2014

Le système D de Nathan Larson


Synopsis



Dévastée par une série d’attentats et une supergrippe, New York tarde à lancer sa « Grande Reconstruction ». Plus d’électricité hormis pour quelques privilégiés, pénurie généralisée de nourriture, d’eau, d’essence… Les habitants ont fui pour la plupart.
Dewey Decimal, lui, est resté. Amnésique, paranoïaque et hypocondriaque, ce dur à cuire vit dans la bibliothèque municipale de New York - d’où son surnom. Il est aussi chargé par le procureur de la ville de missions aussi diverses que mystérieuses. La dernière en date : retrouver et supprimer un Ukrainien peu recommandable. Pour accomplir sa tâche, Dewey Decimal est armé de son Beretta, de son flacon de Purell® et surtout de son Système…


 

 

Chronique de Méli



La couverture est très originale et nous montre un panneau de circulation américain annonçant le seul sens de circulation en l’occurrence sur cette couverture la gauche. Cela intrigue beaucoup le lecteur et nous avons encore plus envie de lire le contenu de ce livre une fois que nous avons lu sa quatrième de couverture.

On commence ce roman directement auprès de notre personnage principal, Dewey Decimal. Nous le suivons dans sa vie, dans son lieu de résidence qu’il nous fait visiter et on commence à voir ses petites habitudes, ses petites manies et ses T.O.C. Il nous fait voir également ses pensées qui sont pour le moins très comiques et on commence à connaître, grâce à cela, l’homme que nous suivrons du début à la fin de l’histoire.
Tout au long de ce roman, nous ne pouvons nous empêcher de rire tellement Dewey Decimal est drôle. Lui ne se doute pas une seule seconde de son humour, mais c’est un vrai régal pour les lecteurs. Dans cette multitudes de passages humoristiques, nous suivons Dewey dans toutes ses courses poursuites et ses meurtres environnants. Même dans les périodes de mort, notre personnage arrive toujours à faire de l’humour et cela fait passer ces tristes moments avec un peu plus de légèreté.
Les autres personnages ne sont pas plus attachants que cela mais ça ne gène en aucun cas le lecteur car le personnage principal retient toute notre attention, à croire qu’il veux que ce soit lui que l’on regarde et personne d’autre.
Dans les nombreux calvaires que Dewey doit traverser, nous le suivons avec attention et nous avons l’impression d’être réellement à ses côtés. On arrive à voir la ville de New York avec très peu de personnes dans les rues, limite désertique et lui face aux personnes voulant impérativement sa mort.
Dewey se rendra compte que les ennemis ne manquent pas et là nous nous rendons compte qu’il fait bien de faire sa petite vie tout seul car il ne peut pas faire confiance à qui que ce soit dans cet endroit de désastre.
L’histoire est bien créée et très bien ficelée. Du début à la fin, nous nous demandons où l’auteur va nous transporter et jusqu’aux dernières lignes de ce roman nous ne savons pas ce qu’il va advenir de Dewey et au final ce qu’il fera et si il retrouvera sa mémoire ou non.
Nous voyons poindre une étincelle de romance et nous nous demandons ce que cela va donner avec un homme comme Dewey qui est pas tout à fait comme les autres. Ça nous plonge encore plus dans le roman et nous voulons savoir les réactions de Dewey face à ce petit changement qu’il pourrait y avoir dans sa vie.
L’histoire est très prenante et nous ne voulons pas terminer le livre tellement nous sommes ancrés en plein cœur de ce livre. Nous suivons avec grand plaisir cette histoire policière tirant sur le thriller et cela nous fait grand plaisir de voir que l’auteur immisce de l’humour dans ses pages pour se démarquer de toutes les autres histoires policières des autres auteurs.
La fin est étonnante et nous espérons qu’il y aura une suite, en tout cas nous le pensons et nous avons vraiment hâte de poursuivre les aventures avec Dewey Decimal.



Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



J’ai eu l’occasion de lire ce livre grâce à Babelio qui m’ont retenue pour pouvoir en écrire mon avis.
Je suis très heureuse de l’avoir découvert car c’est un vrai coup de cœur !  Le personnage de Dewey m’a fait rire tout au long du roman et j’ai beaucoup aimé sa personnalité surtout celle qui se cachait sous les airs de dur à cuire. J’ai beaucoup apprécié le fait que l’auteur fasse découvrir au lecteur les différentes personnalités de Dewey dans toutes les aventures qu’il a du subir.
En tout cas, j’ai hâte de lire la suite !
Je peux vous le dire, vous ne serez pas déçu de le lire et je vous le recommande chaudement, pour tous les amoureux de policiers.


Une note ?



5/5


Je tiens à remercier grandement Babelio et les Éditions Asphalte pour m’avoir fait découvrir ce somptueux roman.


Nombre de pages : 251

ISBN : 978-2-918767-43-5

Format : Papier

Éditeur : Asphalte



2 commentaires:

  1. Rien que le titre m'interpelle, en plus si tu rajoutes polar. Ta chronique enivrante agrandit ma liste !

    RépondreSupprimer