mercredi 30 juillet 2014

Le sorcier blanc de Cara Vitto


Synopsis



Dans la moiteur d’un pays mystérieux, inquiétant et dominé par la forêt, le négociateur Gérard Coutard, ancien des force spéciales, est infiltré au sein de l’entreprise Piborgas, la grande compagnie pétrolière. Il a pour mission d’enquêter sur la disparition d’un jeune collaborateur. Les Français sont devenus la cible de nombreux enlèvements dans les pays subsahariens, l’opinion publique ne supportera pas un nouveau sacrifié. Il faut sauver Isidore. Hébergé au sein de la communauté expatriée de Kodipilou, Gérard n’a qu’un seul objectif : négocier avec les rebelles. Mais entre rêves obsédants, pratiques africaines méconnues, sorcellerie et esprits se faufilant dans les racines des arbres, l’enquête prendra une dimension bien particulière…




Chronique de Méli



La couverture est assez mystérieuse, on voit en fond  entre des branches une statue en bois représentant la tête d’un homme.

Nous commençons ce roman en compagnie de Gérard le personnage principal que nous allons suivre tout au long de ce roman.
On commence ce roman au cœur d’une histoire d’enquête. Une course contre la montre débute pour Gérard afin de retrouver Isidore mais pas dans son pays, dans les pays Africains.
Les coutumes des policiers du Boutou ne sont pas les mêmes que dans les pays d’Europe. Pour éviter de se faire emprisonner, les petits billets sont les bienvenus et cela nous fait voir la façons de faire dans d’autres pays. Notre personnage principal va nous faire rire par ses essais plus infructueux les uns que les autres pour éviter les arrestations et naturellement il va devoir convaincre les policiers de le laisser partir.
Outre les policiers, d’autres personnes lui veulent du mal et les frappes vont bon train. À force d’enquêtes, Gérard va devoir user de beaucoup de combines pour essayer de retrouver Isidore. Et ce ne sera pas sans y laisser quelques plumes.
Au fur et à mesure que l’histoire avance, Gérard va comprendre la mort tragique de son fils et cela nous attriste beaucoup. Et à la fin un sentiment de soulagement viendra nous frapper de plein fouet et notre personnage va avoir ce même sentiment.
Entre les courses poursuites, la trahison, la soif de vengeance et la tristesse, ce livre est rempli de beaucoup de sensations qui font que ce livre est passionnant.
La fin est assez triste pour quelques personnage et dans un sens tout se termine bien et pas dans un flou le plus total.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



Ce fût une belle lecture mais remplie de beaucoup d’émotions. C’est une histoire qui m’a fait rire et attristée en même temps. J’ai beaucoup aimé l’histoire et la façon dont l’auteur écrit.


Une note ?



4.5/5


Je tiens à remercier Cara Vitto pour m’avoir permise de lire son fabuleux roman.


Nombre de pages : 247

ISBN : 978-1499555578

Format : Papier

Éditeur : Cara Vitto



3 commentaires:

  1. Je ne vais pas tarder à le lire, l'auteure me l'a également envoyé et ta chronique me donne envie de le placer en haut de ma liste de SP :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui lis-le, tu verras tu vas voyager à travers ce roman :-)

      Supprimer
  2. Je l'ai lu également et beaucoup aimé.

    RépondreSupprimer