mercredi 23 juillet 2014

Le donjon de Naheulbeuk tome 3 Deuxième saison, partie 1 de John Lang, Marion Poinsot et Sylvie Sabatier


Synopsis



La compagnie la moins douée de la Terre de Fangh poursuit le rêve de gagner enfin les pièces d’or promises en échange d’une abominable statuette. Seulement, la voix-off l’avait prédit : « Les dangers ne se trouvent pas toujours à l’intérieur des donjons… »
La traversée des territoires sauvages n’est pas une promenade de grand-père, à plus forte raison quand le groupe comporte une Elfe naturiste, un Nain dont les blagues ont le poids d’une enclume et une Magicienne fâchée avec les points cardinaux… Armez-vous d’un bon gourdin, de deux saucissons et d’une gourde de vinasse, et suivez-les à travers la deuxième saison de Naheulbeuk.



Chronique de Méli



La couverture est toujours aussi belle, mais sur celle-ci, beaucoup de couleurs viennent sauter aux yeux des lecteurs. Nous voyons tous les personnages de la fin du deuxième tome devant un arbres regardant l’horizon. Toutes les couleurs sont belles et donnent envies de plonger dans ce tome.

Nous retrouvons nos personnages de la fin du deuxième tome réunis à l’extérieur du donjon, ce qui nous fait plaisir car nous avions pris l’habitude de les voir dans les endroits assez sombres alors que la nous les retrouvons en campagne.
Nous les suivons dans leur nouvelle aventure à la recherche de pièces d’or. Toujours aussi naïfs et pas très futés, nos personnages vont toujours mettre de l’ambiance dans ce tome et nous ne pouvons que rire d’eux. Ils sont sans pitiés entre eux, ils vont jusqu’à se battre par moments, mais nous voyions à certains passages que c’est de l’amour vache car au fond d’eux ils s’aiment tous.
Dans ce tome, la pudeur n’est pas de mise pour mademoiselle l’Elfe, ce qui est choquant pour nous mais aussi pour nos autres personnages, mais c’est vraiment drôle à lire et à voir.
Ils ont toujours un phrasé qui sort des rangs de l’époque et cela nous fait bien rire. Ils vont se méfier de plusieurs personnages et les terroriser mais malheureusement ce ne sont pas ceux qu’ils croient et sont vite dégoûtés.
À un moment le barde en prends pour son grade ce qui est assez drôle, surtout que ses amis sont à cours d’idée pour le tirer de là.
Le chevalier s’énerve assez vite et tue tout ce qui bouge. Ce personnage est assez drôle et nous fait rire du début à la fin du tome.
À la fin de ce tome, nous avons la même vision qu’eux d’un personnage et à la fin nous comprenons l’énorme bêtises qu’ils ont fait.
Une fois de plus, les dessins sont très bien créés, les couleurs parfaitement adaptés à chaque dessins et les dialogues très drôles.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



Plus j’avance dans la saga plus je l’adore ! Les personnages sont tordants de rire et toute l’histoire qui entoure ce tome est très bien créée.
Une fois de plus j’ai adoré et j’ai hâte de lire la suite.


Une note ?


5/5


Nombre de pages : 48

ISBN : 978-2-913714-92-2

Format : Papier

Éditeur : Clair de Lune 



2 commentaires: