mercredi 9 juillet 2014

La pire espèce de Agathe André, Ptiluc et Richard Malka


Synopsis




Que vous soyez journaliste, islamiste, gauchiste, fumeur de joints, paranoïaque, avocat, fasciste, humoriste, juif, philosophe, féministe, responsable politique, trader, syndicaliste ou encore homo, banquier, psychanalyste, tatoué ou franc-maçon…
Cette fable vous concerne !













Chronique de Méli



La couverture est attrayante et donne envie de lire le contenu du livre. On voit sur un fond rouge une barque voguant sur une vague avec des animaux révoltés dedans et un oiseau volant derrière eux avec un micro dans les pattes.

Dès le début nous avons peur de sur quoi la BD va être axée : sur la religion, la politique et j’en passe… mais au final tout se mélange et cela donne une bande dessiné assez drôle.
Heureusement tout ceci est vu des animaux avec une histoire un peu tirée par les cheveux, mais nous sentons que les auteurs veulent faire passer un message sous ces traits d’humour et cela peut ne pas être forcément bien vu pour tout le monde.
La taille de la BD est assez impressionnante ce qui peut faire peur à certains et je le comprends car une histoire axée sur tous ces sujets peut être assez pesants à lire.
Les animaux sont là pour relever le niveau de cette BD et donnent beaucoup d’humour dans tout l’histoire.
Dans le fond il y a une réelle histoire entre six personnages principaux qui sont bien évidement des animaux et nous embarquent avec eux dans leurs périples pour sauver une petite singe qui a attrapé une maladie.
Le sujet de la drogue est bien amené et passe très bien dans cette lecture, cela ne jette en aucun cas un froid dans le récit.
Les dessins sont très bien créés et les couleurs très bien choisies.
La fin, bien que prévisible est très bien amenée mais nous restons un peu sur notre fin car c’est un peu bâclé.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



Bien que les dessins me tentaient beaucoup, j’ai été déçue par toute cette politique et ces religions qui garnissent cette BD. Je pense que, vu la longueur de ce livre, beaucoup de personnes vont décrocher car cela devient pesant de lire que des sujets que nous n’avons pas forcément envie de lire.
Dans tout cela, l’histoire est très drôle mais dommage pour ce surplus de sujets dérisoire qui sont assez lassant.


Une note ?



1.5/5


Nombre de pages : 94

ISBN : 978-2-7493-0577-6

Format : Papier

Éditeur : Grasset, Vents d’Ouest 


4 commentaires:

  1. Bien faible note, je ferai donc un détour chez mon libraire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai pas trop aimé. Mais après mon avis n'engage que moi :-)

      Supprimer
  2. Le titre et la couverture restent prometteurs, donc si j'ai l'occasion de le trouver en biblio, je n'hésiterai pas (ok j'aime beaucoup Ptiluc).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, tu pourras te faire ton propre avis ! :-)

      Supprimer