jeudi 22 mai 2014

Walking Dead tome 9 Ceux qui restent de Robert Kirkman, Charlie Adlard et Cliff Rathburn


Synopsis



Seuls Rick et Carl, son fils, ont réchappé du massacre orchestré par le Gouverneur.
Il leur faut désormais réapprendre à vivre avec la peur au ventre, chaque nouvelle rencontre pouvant être la dernière. La relative sécurité qu’ils avaient retrouvée au seins des murs du pénitencier n’est plus qu’un souvenir, et il revient désormais à Carl de soutenir son père, victime d’hallucinations de plus en plus préoccupantes.
L’apocalypse a bien eu lieu… une deuxième fois !









Chronique de Méli




La couverture n’est pas à la hauteur des tomes précédents au niveau des couleurs car les dessins en eux même sont toujours aussi beaux. Nous voyons des zombies de face en second plan, en premier plan nous voyons deux mains comme si c’était les nôtres afin de nous défendre contre ces morts-vivants. Les zombies sont très bien dessinés mais, en ce qui concerne la couleur des mains et du ciel c’est une catastrophe.

Nous retrouvons les survivants de l’apocalypse qui s’est déroulé dans le tome précédent du moins pour l’instant trois d’entre eux ! Nous suivons en grand majorité deux de nos personnages sur toute la longueur de ce tome. Les personnages luttent à nouveau pour leur survie mais cette fois-ci les zombies sont bien les démons des personnes que nous suivons.
À partir du milieu de ce tome nous retrouvons d’autres personnages qui ont également survécus et nous sommes heureux qu’ils soient libre et qu’ils se retrouvent tous enfin.
La terreur est vraiment présente dans ce tome, l’angoisse est bien implanté dans nos personnages et la lutte est omniprésente pour leur survie. Des personnes deviennent encore plus fous et d’autres croient entendre des personnes qu’ils ont connues dans le passé mais qui sont bien évidement décédées.
Vers la fin du tome, nous rencontrons trois nouveaux personnages dont un que nous avons du mal à cerner. Ils se joignent au groupe et continuent leurs périples au travers des États-Unis.
Les dessins sont toujours créés à la perfections et donnent parfois froid au dos.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



Ce fût une fois de plus un gros coup de cœur !
J’avais hâte de savoir ce qu’allaient devenir les survivants et je n’ai pas du tout été déçue. Cela a enlevé toute ma tristesse que j’ai eu pour certains personnages décédés dans le tome 8.


Une note ?



5/5


Nombre de pages : 140

ISBN : 978-2-7560-1725-9

Format : Papier

Éditeur : Delcourt

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire