jeudi 29 mai 2014

Walking Dead tome 11 Les chasseurs de Robert Kirkman, Charlie Adlard et Cliff Rathburn


Synopsis




Rick et ses compagnons, rejoints par le trio de l’ex-sergent Abraham, tentent de rallier Washington, le lieu où, selon Eugène Porter, tout aurait commencé.
Sur la route, le groupe se sent épié, et ce n’est pas la rencontre fortuite d’un révérend qui va les rassurer. Réfugiés dans une église, la paranoïa s’installe.
Pire que les zombies, les cannibales… Cette odyssée de la survie atteint un nouveau stade dans l’horreur. Cernés de toutes parts, certains membres devront sacrifier une partie de leur humanité pour survivre.










Chronique de Méli




La couverture est enfin plus belle que les deux autres tomes précédents et retrace parfaitement ce que contient la bande dessinée. Nous voyons des jambes d’hommes tenant à leurs mains pour l’un, un couteau et pour l’autre un fusil. Il suivent des traces de pas ensanglantées dans la neige.

Nous retrouvons nos personnages là où nous les avions laissés dans le tomes précédent. Ils sont toujours lancés dans leur aventure à rejoindre Washington. Mais comme vous vous en doutez tout ne se passe pas si simplement.
Les personnages habituels deviennent en grande partie fous et nous font tourner la tête. Là il est question au début de rechercher un meurtrier comme dans les bons thrillers. Mais bien évidement nous ne savons pas avant la fin qui est vraiment le tueur. Nous faisons la connaissance d’un nouveau personnage qui est assez spécial et pas très convainquant dans ses dire au premier abord. Puis nous comprenons par la suite qui est vraiment ce personnages sans pour autant lui faire grandement confiance.
Deux tragédies viennent ébranler le campement et cela nous rends particulièrement triste mais dans un sens nous comprenons la folie de nos personnages. Par la suite nous retrouvons toujours nos très cher morts-vivants mais nous ne les voyons que très peu dans ce tome. Ils font place à leurs adversaires, les cannibales. Une fois de plus la troupe de Rick a fort à faire. Et encore une fois une autre tragédie vient toucher la troupe. La rage que nos personnages ont pour se défendre est impressionnante mais personne n’en ressort forcément indemne.
Bien que dans ce tome les zombies passent en second plan, l’histoire ne nous laisse pas indifférente et elle est très prenante. Nous sommes ravis de retrouvés les zombies de temps à autre mais nous ne pouvons pas quitter une seule seconde l’histoire des yeux et nous en venons à le dévorer.
La fin est terrifiante et nous en venons à nous demander ce qu’il adviendra de certains personnages.



Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



Ce fût une fois de plus un très bon tome. Comme je le disais plus haut, les zombies ne sont pas les auteurs de ces massacres mais ils ne se cachent pas très loin. Cela ne m’a pas dérangé le moindre du monde car pas un seul instant je me suis ennuyée tellement il y a d’actions et de course poursuite contre la mort.


Une note ?



5/5


Nombre de pages : 138

ISBN : 978-2-7560-2110-2

Format : Papier

Éditeur : Delcourt 

2 commentaires:

  1. La couverture donne froid dans le dos, c'est déjà la promesse de frissons à la lecture...

    RépondreSupprimer