mardi 27 mai 2014

Roman d’horreur : Bienvenue dans l’enfer de la peur de Arthur Ténor


Synopsis




Quand son grand-père, un archéologue de renom, meurt dans d’étranges circonstances, Sophia est effondrée.
L’amulette antique sur laquelle il travaillait lui aurait-elle jeté un sort ? Avec Léonard, un camarade de collège, elle se sent possédée par des forces diaboliques…

Ainsi début l’affrontement entre la Voie de la main droite et la Voie de la main gauche. Une seule arme sera utilisée : la peur, celle qui hante nos plus terribles cauchemars…









Chronique de Méli



La couverture rappelle les films de Freddy. Nous voyons une main tenant les bras et les jambes d’un jeune homme par des lien comme un pantin. La couverture est simple mais efficace.

On commence ce roman dans une histoire sombre et très intrigante.
Nous suivons deux personnages dont un en particulier. Une jeune femme appelée Sophia. Nous comprenons que les pouvoirs rendent les gens fous au point de tout faire pour anéantir le monde. De l’amour on passe à la haine et la folie destructrice ne fera qu’envenimer les choses.
Nous voyons des choses pas trop terrifiante ce qui rends le livre pas très au niveau de ce qui était promis avec le titre et c’est franchement dommage. Certes il y a des cauchemars, des personnages terrifiants pour un enfants mais cela n’est pas bien destiné pour des adolescents sauf le coté sanglant de l’histoire.
On adore Sophia et on déteste Léonard tout au long de ce livre, mais la fin change et cela devient trop simpliste pour nous lecteur tout arrive tout cru et cela fait que ce roman est assez facile.
Certes l’histoire est bien construite mais ne fait pas peur et cela tire plus du fantastique, ce qui est assez dommage.
La fin est assez prévisible est c’est très décevant, ce fût la même chose pour le premier Roman d’horreur.



Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



Je suis extrêmement déçue. Je m’attendais à beaucoup mieux. Même si le fond de l’histoire est bien créé, ce qui à la base devait faire peur ne fait pas peur du tout et la fin est trop prévisible comme dans le premier roman d’horreur.
J’espérais vraiment une amélioration dans les écrits de l’auteur, mais non. Donc je vais m’arrêter ici pour les Roman d’horreur.


Une note ?


1/5


Nombre de pages : 223

ISBN : 978-2-3674-0128-7

Format : Papier

Éditeur : Scrinéo Jeunesse

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire