lundi 19 mai 2014

Le Dieu Singe volume 1 de Jean David Morvan et Jian Yi


Synopsis



Au début de ce conte, nous assistons à la rencontre, au VIIe siècle, de Sun Wukong, un bouillonnant singe voulant devenir immortel, et du très sage bronze Xuanzang. Ensemble, les deux compères partent vers l’Inde à la recherche des grands soutras, dont l’enseignement devra inciter chacun à suivre la voie du bien. Ils sont bientôt rejoints par deux autres créatures qui chemineront avec eux, sans oublier un prince-démon métamorphosé en cheval. Cette petite bande croisera la route de nombreux monstres fantômes et autres sorcières, qui n’auront de cesse de profiter de la naïveté de Xuanzang et forceront ses compagnons à utiliser leurs pouvoirs pour le tirer de nombreux mauvais pas.
Il va sans dire que notre dieu singe, monté sur son nuage et armé de son bâton magique, ne sera jamais le dernier à se mettre en action !




Chronique de Méli



La couverture est splendide ! On y voit un jeune singe en armure tenant un grand bâton dans ses mains et tout ceci sur un fond allant de vert clair à vert foncé.

La couverture m’a transporté et je l’ai choisi grâce à cela. J’avoue que je ne me suis même pas penchée sur la quatrième de couverture, donc ce fût une surprise totale.
Dès les premières pages, nous pouvons voir que ce sont des dessins avec beaucoup de couleurs très bien assemblées qui donnent encore plus envie de le lire.
L’histoire est intéressante mais pour moi il n’y a pas assez de dialogue. Il y a beaucoup de narration et cela peut vite devenir ennuyeux, car pour ceux qui aiment les bandes dessinées avec beaucoup de dialogues c’est raté.
L’histoire est prenante quand même, on voit évoluer un jeune singe qui rêve d’avoir de grands pouvoirs afin de dominer le monde. C’est très intéressant de le voir évoluer et de le voir devenir un « Dieu ».
La fin par contre n’est pas assez détaillée et s’arrête bêtement ce qui n’est pas très enthousiasment pour la suite et ne motive pas du tout les lecteurs à lire la suite.
C’est une histoire assez plate où l’on en vient à s’ennuyer et à vite décrocher de l’histoire.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



J’ai été assez déçue, je m’attendais à beaucoup mieux et trop de narration tue le livre !
Heureusement que les dessins sont magnifiques et les couleurs choisies avec perfection car cela aurait fait une BD bien fade et sans intérêt.


Une note ?



1.5/5


Nombre de pages : 48

ISBN : 978-2-7560-0954-4

Format : Papier

Éditeur : Delcourt

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire