vendredi 30 mai 2014

Dorian Gray de Corominas


Synopsis


Dorian Gray est un jeune homme d’une très grande beauté. Son ami Basil Hallward, artiste-peintre obsédé par Dorian, tire de ce dernier toute son inspiration et réalise son portrait. Au cours d’une séance de pose, Dorian fait la connaissance de Lord Henry, dit Harry, un ami de Basil. Conscient de l’influence néfaste qu’Harry pourrait avoir sur son jeune et innocent adonis, le peintre lui demande de ne pas tenter de le corrompre avec ses théories sur la jeunesse et le plaisir… mais en vain !
Va naître dès lors en Dorian une profonde jalousie à l’égard de son propre portrait. Il fait alors le vœu insensé de garder l’éclat de sa beauté tandis que le visage peint sur la toile assumerait le de ses passions et de ses péchés.





Chronique de Méli



La couverture est très belle et donne envie de lire cette bande dessiné qui est tirée du livre d’Oscar Wilde portant le même titre. On voit une peinture d’un théâtre avec une jeune femme en second plan regardant un jeune homme au premier plan.

Je ne connaissais pas du tout l’œuvre d’Oscar Wilde et j’ai eu l’occasion de la découvrir dans cette bande dessinée. D’habitude ce n’est pas le genre de dessin que j’affectionne le plus mais je dois dire que les dessins fait en peinture sont vraiment beaux.
C’est une histoire très prenante où se côtoient l’amour, la beauté, l’art, la tristesse et l’amitié mais aussi la tricherie, la méchanceté et la torture. Par moment, dans l’histoire, ambiguïté de l’amour entre deux personnes de même sexe est doucement amené afin que les lecteurs s’en rendent compte sans pour autant qu’on en voit dans les dessins.
Je ne m’attendais pas du tout à des passages aussi tristes et aussi sanglant. Cela peut ressembler en partie à un thriller sur bande dessiné. Tout cette bande dessiné est basée sur  l’art et au vu de ces magnifiques dessins que l’auteur nous proposes, cela est très bien créé et j’ai adoré tout ce contexte. La fin est terrifiante mais bien amenée, ce qui fait de ce livre une magnifique histoire.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



J’ai beaucoup aimé l’histoire. C’est un livre très prenant et totalement envoûtant. Par contre les dessins ne sont pas ceux que j’affectionnes particulièrement, mais je trouve qu’ils correspondent à merveilles avec toute l’histoire.
Je ne regrette pas du tout d’avoir lu ce livre et je vous le recommande chaudement.


Une note ?



4.5/5


Nombre de pages : 72

ISBN : 978-2-35674-022-9

Format : Papier

Éditeur : Daniel Maghen  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire