samedi 12 avril 2014

Mary Kingsley : La montagne des Dieux de Esteban Mathieu et Guillaume Dorison et les dessins de Julien Telo


Synopsis





1892. À trente ans, Mary Kingsley n’avais encore jamais quitté les environs de Londres lorsqu’elle embarque seule pour l’Afrique occidentale à la rencontre de peuples décrits comme des cannibales sauvages et sanguinaires.
Elle part pour mourir.
Auprès d’eux, elle va pourtant apprendre à vivre…












Chronique de Méli



Le choix de cette BD s’est fait grâce à la couverture qui donne vraiment envie. Ensuite la quatrième de couverture est vraiment intrigante et donne envie de se plonger dans son contenu.

Cette BD commence par une préface qui relate le vie de la jeune Mary Kingsley.
Le lecteur est embarqué au cœur d’un pays lointain dans une autre époque que la nôtre.
On retrouve une belle femme qu’est Mary Kingsley dans une belle robe du XIXème siècle. On se prends vite de passion pour cette femme à la conquête d’un autre pays dans les Terres sauvages où, son père, est allé des années plutôt.
Les gens de l’Afrique occidentale ne vive pas comme les personnes de l’Angleterre et Mary va vite le comprendre dès le début de cette histoire. Bien qu’elle se fasse rejeter dans la première partie par le peuple de grande ville, elle se fera des alliés très inattendus et saura ce que c’est l’amour.
Beaucoup de sensations et de sentiments viennent remplir cette histoire mais toujours avec un seul but, arriver à conquérir ce que son père n’a pas su terminer.
Les dessins son bien détaillés sur les descriptions des personnages mais pas assez sur les plans plus lointains. Heureusement que tous les détails des personnages nous éloignes des manques de détails des paysages lointains sinon ce serait vraiment dommage. Les couleurs sont très bien choisies et on s’imagine parfaitement dans la vie des personnes du XIXème siècle.
À la fin de cette BD, les auteurs nous ajoute une très nette descriptions de la vraie vie de Mary Kingsley et on apprécie encore plus l’histoire quand on sait que cette jeune femme a réellement existé.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



Ce fût pour moi une très jolie histoire qui m’a embarquée dans un pays lointain dans une autre époque de la nôtre. Tout est fait pour que l’on soit totalement immergés dans cette histoire et on apprécie tout l’environnement qui s’en dégage.
Ce n’est pas un coup de cœur mais elle mérite une bonne note quand même.


Une note ?



4/5


Nombre de pages : 56

ISBN : 978-2-7234-8195-3

Format : Papier 

Éditeur : Glénat

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire