mardi 22 avril 2014

Déclic amoureux de Mari Okazaki



Synopsis





Mari est une lycéenne doté d’un grand talent pour la photo. Fasciné par le bruit du déclencheur, elle ne se lasse pas de prendre des clichés des clichés de Yumi, sa copine qui est toujours à la recherche du prince charmant. Un jour, le chemin de Maki croise celui d’un photographe professionnel qui remarque immédiatement son potentiel. Il va savoir la convaincre de participer à un concours, mais cette attention n’est pas dénuée d’intérêt. Quelle idée peut-il avoir derrière la tête ? Quelles expériences attendent Yumi et Maki, ces deux jeunes filles à peines sorties de l’adolescence…







Chronique de Méli



Le début de ce manga peut faire peut par ses images qui peuvent faire croire que c’est une histoire assez osée. Mais plus on avance dedans, on se rends compte qu’au final pas du tout et l’histoire se concentre sur la naïveté et l’amour pour nos deux adolescentes et sur la méchanceté pour les deux autres personnages.
Ce livre peut concerner une grande partie de jeunes gens et faire réfléchir.
Yumi est mal créée, on a vraiment l’impression que c’est une jeune fille de mauvaise vie avec sa bouche volumineuse alors que c’est une jeune femme très sentimentale et très sensible.
Mari est plus mature est on apprécie beaucoup son caractère qui ne se laisse pas marcher sur les pieds.
La fin est assez bâclée. Le lecteur voudrait en savoir plus sur ce que va devenir Yumi, si elle va être heureuse, etc… et l’auteur nous laisse totalement sur notre faim, surtout quand on sait que ce manga est un tome unique.



Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



J’ai apprécié le fait que l’auteur montre bien que la naïveté des jeunes gens peut être dangereuse pour eux et aussi les dessins bien fait hormis la bouche de Yumi qui est vraiment grotesque.
Sinon l’histoire est simpliste et ce manga est agréable à lire quand on veut lire quelque chose sans prise de tête.


Une note ?



3/5


.
Nombre de pages : 190

ISBN : 2-84789-483-7

Format : Papier

Éditeur : ATAKA


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire