vendredi 21 mars 2014

Roman d’horreur tome 1 de Arthur Ténor


Synopsis



Après une soirée « films d’horreur » hilarante, Valentin, Cédric et Zoéline, trois adolescents qui adorent frissonner de peur, vont vivre en live  une expérience digne des meilleurs récits d’épouvante. Le décor est une maison sinistre à souhait, close comme un coffre-fort de l’enfer, et les damnés qui la hantent font froid dans le dos… De quoi les combler de bonheur ! Ou de peur…
Car le pire, le monstre, le cauchemar pour de vrai, n’a rien d’un gag… Il n’a pas de visage, ne parle pas, n’émet aucun son en se déplaçant. Et lorsque se produit la rencontre… il est trop tard pour fuir.

Méfiez-vous de vos désirs, ils pourraient bien devenir réalité…






Chronique de Méli



J’ai eu l’occasion de lire ce roman grâce à mon travail car je devais le lire pour le Prix Ado 2014 pour la Médiathèque intercommunale de Remiremont.
Autant vous dire que vu l’épaisseur et la taille des caractères dans ce roman, j’en ai fait littéralement qu’une bouchée.
La couverture est originale mais ne fait pas forcément peur ce qui est un peu dommage vu le titre.
Dès le début de ce roman, le lecteur est vite pris dans l’histoire car l’auteur à un écrit facile à comprendre et très fluide. On se familiarise très vite avec nos trois protagonistes qui commencent par détendre l’atmosphère et on les trouve très attachants et drôles. Puis commence l’angoisse de ce roman.
On croit très vite savoir où l’auteur nous transporte mais on se rends vite compte qu’il nous à berné et nous nous posons beaucoup de questions sur ce qui va advenir de la suite de l’histoire.
Ensuite nous avons le droit à de l’angoisse gentillette mais bien construite avec un de nos trois protagonistes.
L’auteur nous plonge dans une enquête de longue date et nous avons qu’une hâte au moment là, c’est de trouver qui est ce monstre. Une part de nous est très curieuse et nous nous plongeons avec plaisir dans l’enquête afin d’aider les personnes dans leurs recherches.
Malheureusement, trop d’indices font que le lecteur devine qui est le monstre bien avant le dénouement final et cela est très décevant car même si la fin est bien construite, il n’y a plus de grande surprise pour le lecteur et il peut s’ennuyer assez rapidement.
À la toute fin, on peut avoir peur de ce qui arrive et cela nous attristes mais (encore une fois sans trop grande surprise car nous nous y attendons), un rebondissement de toute dernière minute fait un joli point final à ce roman.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



L’histoire dans le fond est vraiment bonne, bien construite et très simple à comprendre.
SI il n’y avait pas eu tant d’indices pour trouver qui était cette mauvaise personne, j’aurais vraiment aimé ce roman. Mais malheureusement, j’ai été vite déçue et sans surprise j’ai trouvé la fin très rapidement bien avant que le point final se profile.


Une note ?



3/5


Nombre de pages : 204

ISBN 978-2-3674-0101-0

Format : Papier

Éditeur : Scrinéo Jeunesse


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire