lundi 3 mars 2014

Émile, Léa et Roger, 4 ans de guerre, 4 ans de correspondances de Barbara Fouquin


Synopsis



Soldat durant la Grande Guerre, Émile doit partir et laisser seuls, épouse et enfant.
Avec Léa et Roger, il correspond presque tous les jours.
Ce couple d’instituteurs nous fait découvrir, grâce à leurs lettres échangées, une réalité du front bien terrible et parfois illusoire, à l’arrière.
La peur, l’amour, l’éducation, la colère, le patriotisme, le courage…                                                                                                            tout est passé en revue et nous                                                                                                            emmène avec pudeur dans les                                                                                                                méandres boueux des tranchées.



Chronique de Méli



L’auteur, Barbara Fouquin m’a proposée de lire sont roman et sachant que c’est un roman historique basé sur des fait réels et adapté pour les enfants, je n’ai pas hésité une seule seconde et je l’ai commencé sans aucune hésitation car je connais déjà l’écrit de cette auteur.
Dès le début, on voit trois photographies de Émile, Léa et Roger, qui ont réellement vécus cette guerre.
Dans la préface et le prologue, on se rends vite compte que ce roman est une réalité, que ces trois personnes ont vécues car ce sont des souvenirs que Michel Mauny, le petit-fils d’Émile et fils de Roger qui à écrit son propre livre basés sur ces faits réels de sa famille qui s‘intitule « Émile et Léa. Lettre d’un couple d’instituteurs bourguignons dans la tourmente de la Grande Guerre » à fait partager à l’auteur Barbara Fouquin afin qu’elle en fasse une histoire pour les plus jeunes. Ce qui m’a encore plus donnée envie de lire ce roman.
L’auteur commence cette histoire en nous familiarisant avec sa plume puis ensuite avec les trois personnes de ce roman.
Au commencement tous sont heureux de vivre dans leur petite bourgade puis viens l’histoire tragique de la Grande Guerre.
Léa, reçoit toutes les lettres que son mari lui envoie du front et on ressent toutes les émotions qu’elles comportes. Roger est très triste mais reste fort pour son papa pour ne pas qu’il soit déçu de lui.
Quand je lisais les passages en italiques de ce roman, j’étais tellement plongée dans cette histoire que j’en oubliais que c’était une histoire vraie et quand je lisais les lettres que ces personnes s’envoyaient, j’avais un pincement au cœur, j’étais prise d’émotion et de tristesse et de voir ce que Émile à réellement vécu est terrifiant et troublant.
Nous petits lecteurs que nous sommes dans cette ère du XVIème siècle, n’avons pas connus cette guerre et nous nous faisons une très bonne idée en vivant les moments que ces personnes on vécues.
J’étais prise par la peur. J’avais peur qu’Émile ne revienne pas du front, peur que sa femme meurt à cause du surmenage et que Roger perde son papa.
Ces trois personnes m’ont fascinées, m’ont émue et je suis très admirative de tout ce qu’ils ont vécus et avec quelle force ils se sont battus.
La force de caractère est très présente, ils se battent pour leurs survie au travers de leurs correspondances et s’entraident à maintenir le cap afin que personne ne lâche quoi que ce soit.
La fin m’a beaucoup émue et le sourire m’est enfin venu aux lèvres.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ? 



C’est un très bon livre, aussi bien pour les jeunes que pour les adultes. Encore une fois c’est un gros coup de cœur que Barbara Fouquin me fait avoir dans ses romans.
Elle a une telle façon de raconter les histoires que l’on ne peut qu’aimer ses écrits.
Je vous le conseil si vous voulez savoir ce qui s’est réellement passé dans la Grande Guerre et surtout afin de connaître ces trois personnes qui m’ont fait comprendre certaines réalités de notre vie.
N’hésitez pas à le prendre ou le recommander pour vos écoliers car c’est vraiment un livre que les enfants auront plus de plaisir à lire que les livre d’Histoire.


Une note ?



5/5



Je tiens à remercier Barbara Fouquin pour m’avoir fait découvrir ce roman ainsi que Michel Mauny sans qui je n’aurais jamais lu l’histoire de sa famille.



Citation :


« Il faudrait 20 ans de guerre pour faire comprendre aux gens intelligents d’arrière ce que c’est la guerre et les imbéciles, qui sont nombreux, ne le comprendront jamais ! »



Nombre de pages : 179

ISBN : 978-2-9547469-1-3

Format : E-Book E-Pub (Vous pouvez commander ce roman en format papier)

Éditeur : Éditions M


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire