mercredi 26 mars 2014

Bacha Posh de Charlotte Erlih


Synopsis



« Je ne veux pas me morfondre dans mon coin en maudissant le sort. Je n’aime pas ce rôle. Je vais donc continuer à me battre. Voilà mon identité : lutter. Mon identité, c’est de persévérer, non pas d’être un garçon ou une fille. Je suis moi. Et moi, je me bats. Ça ne me gêne pas de mourir. Mais seulement quand j’aurai tout tenté. »

Elle vit comme un garçon, s’habille comme un garçon et passe, aux yeux de tous, pour un garçon. C’est une bacha posh : une de ses filles élevée comme des fils dans les familles afghanes qui n’en ont pas. À la puberté, elle doit redevenir une jeune femme. Mais quand on a goûté à l’action et à la liberté, comment y renoncer ?



Chronique de Méli




Une fois de plus ce roman fait partie de mes lectures dans le cadre du Prix ado 2014 de la médiathèque intercommunale de Remiremont.
En temps normal, ce livre ne m’aurait pas plu par son aspect mais son synopsis était intriguant.
J’ai commencé ce livre en plongeant dans une histoire vraiment spéciale.
Le début est assez perturbant car l’auteur nous fait voir comment son personnage principal se considère. On se retrouve implanté au cœur d’une famille afghane et dans leur façon de vivre qui est totalement différente de la nôtre ce qui est intéressant de connaître.
C’est un roman très poignant qui chamboule aussi bien le personnage principal que le lecteur qui lit son histoire. Tout le long de ce livre, on se demande pourquoi les afghans ont cette façon de vivre ? Pourquoi tant de différences ? Et pourquoi tant de cruauté si un petit écart dans la vie est fait ? Ce sont beaucoup de questions que le lecteur peut se poser et cela peut déplaire à certains. Mais le fait que l’auteur nous fait voir cette triste réalité des choses, que la plus part d’entre nous ne connaissent pas, est très plaisant et nous apprenons la culture des autres pays.
Le personnage principal à un courage et un mental d’acier, il refuse de se laisser faire et se bat pour sa liberté et son droit de vivre. Dans un sens, il se bat aussi pour la victoire de son propre pays et pour un changement d’idées que le peuple peut avoir sur les femmes.
On ressent beaucoup de sensations dans ce roman. On ressent de la tristesse, de la rage, de l’admiration, de l’angoisse… Mais par-dessus tout, on ressent de la compassion pour le personnage principal.
Si le lecteur ne suit pas les quelques lignes de la fin, il aura beaucoup de mal à comprendre le tout dernier chapitre qui est très émouvant et très courageux de la part du personnage principal.



Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



C’est un très beau roman ou j’y ai appris beaucoup de chose que j’ignorais jusqu’à maintenant. J’ai aimé comprendre un peu la façon de vivre des Afghans, mais la réalité des choses m’a un peu torturé.
Bien que ce roman soit très bon, ce n’est pas un coup de cœur, mais ce fût une agréable lecture.


Une note ?



4/5



Nombre de pages : 181

ISBN : 978-2-330-01818-4

Format : Papier

Éditeur : Actes Sud Junior

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire