vendredi 21 février 2014

Antarès de Marie-Pierre Bardou


Synopsis



Hiver 2012. Une terrible vague de froid s’installe sur l’Europe, puis sur le monde. Les black-out électriques se multiplient dans les villes, obligeant les citadins à s’installer dans des abris de fortune.
Les émeutes éclatent, les magasins sont pillés, et le monde s’installe peu à peu dans l’immobilisme : les entreprises ferment, les véhicules n’ont plus de carburant. Les campagnes sont désertées, et la population tente de survivre comme elle le peut. Internet s’éteint enfin, dernier témoin d’un univers vivant. Dans ce monde de glace et de silence, Camille et Romain vivent en autarcie presque complète. Le frère de Camille, Thomas, et sa famille, trouvent refuge chez eux. Pendant ce temps, Aïdan et Connor, leurs cousins, essaient de les rallier en faisant d’étranges rencontres sur leur route… Leur unique lien est une étoile, Antarès, le cœur rouge de la constellation du Scorpion. Un étoile qui, dit-on, serait déjà morte depuis plusieurs siècles. Ils la suivront pourtant, mort ou pas, jusqu’à gagner leur survie - ou jusqu’à leur perte.


Chronique de Méli



Le choix de ce livre s’est porté tout d’abord sur la couverture que je trouve magnifique et ensuite le résumé m’a plut donc il fallait impérativement que je lise ce roman.

En commençant à lire je me suis vite rendue compte que j’aurais froid rien qu’en le lisant et fait et dit, j’ai eu bien froid. Toute l’histoire se déroule dans un froid plus qu’hivernal avec des températures qui sont constamment bien en dessous des normales de saison qui font que toute la civilisation se perds dans un genre de black-out.
J’ai eu plaisir à prendre place auprès d’une famille campagnarde lutant pour sa survie par tous les moyens, en trouvant toujours plus d’astuces pour ne pas mourir de froid ni de faim. Ce sont des gens simples qui m’ont fait découvrir leurs manières de vivres dans cet épouvantable froideur.
Ces personnes qui veulent que leurs proches soient auprès d’eux dans un nid douillet au coin du feu nous fait voir que dans ce monde de personnes égoïstes, il y a toujours des personnes qui s’inquiètent et prennent soin de leur famille.
J’ai beaucoup appréciée la mentalité de ces personnes et de leur famille, ce sont des gens simple et très agréables à vivre.
Il y a des moments émouvants et des moments assez tristes.
Des atrocités viennent s’immiscer dans ce monde un peu trop simple et là, la réalité de la vie réelle me revient directement. La mort, la torture et l’élimination de certaines personnes sont vraiment effroyables. Rien est fait de la part des gouvernements pour subvenir aux besoins de la population et c’est la que les complots sont les plus hallucinants mais très réalistes et cela aussi pourrait facilement se dérouler dans ces conditions dans la vie réelle.
Ce roman est fait pour que le lecteur réfléchisse sur certaines choses, sur ce qu’il pourrait se passer à ce qu’il nous arriverait dans un froid aussi glacial.
La fin, bien qu’étant un peu prévisible, m’a plut et après le froid la chaleur est revenue faire avancer la population.



Est-ce que j’ai aimé ce livre ?




L’auteur sait bien raconté son histoire et c’est vraiment facile à comprendre.
J’ai bien aimé ce livre, mais ce n’est pas un coup de cœur pour moi.



Une note ?



4/5


Je tiens à remercier les éditions Hélène Jacob pour m’avoir permise de lire ce joli roman.

Vous retrouverez toutes les informations pour ce roman en suivant ce lien : http://www.editionshelenejacob.com/store/products/antares/


Nombre de pages : 141

ISBN : 979-10-91325-72-1

Format : E-book e-Pub

Éditeur : Éditions Hélène Jacob 

2 commentaires: