samedi 25 janvier 2014

Nos étoiles contraires de John Green



Synopsis



Hazel est malade. Gravement. Augustus est en rémission. Elle a 16 ans, lui 17. Dès leur rencontre, en groupe de soutien, il est charmé par son originalité, elle est séduite tout court. Ils ont le même humour, le même regard sans concession et leur complicité est immédiate. C’est le début d’une magnifique histoire d’amour et d’amitié.







Chronique de Méli





Le choix de ce livre se porte sur la chronique de Tiboux qui m’a fait vraiment envie. Cela faisait un très long moment que je l’avais noté dans ma liste d’envie et quand je l’ai vue chez France Loisirs j’ai tout de suite sauté dessus.
En plus, je préfère largement la couverture de chez eux, elle est beaucoup plus jolie. On voit deux jeunes personnes faisant de la balançoire dans les nuages. La jeune fille est en haut à droite et le jeune garçon en bas à gauche et ils se regardent. Cette couverture retrace parfaitement le synopsis.
J’ai commencé ce livre en me disant « J’espère que ce ne sera pas trop triste ! » .
Les histoires de maladies graves ne sont pas des plus joyeuses, surtout chez les enfants et adolescents. Mais je me suis vite plongée dedans sans pouvoir m’arrêter. L’histoire est triste certes, parce que la maladie est omniprésente mais les personnages sont tellement attachants et courageux que même avec cette angoisse de les voir mourir à chaque instant, j’ai eu plaisir à les accompagner dans leurs quotidiens en dent de scie.
Hazel est stupéfiante, avec un mental d’acier ce qui est assez rare de voir chez quelqu’un d’aussi malade.
De faire installer une romance au milieu de cette tristesse était assez osé je dois dire, mais cela amène un peu de bonheur et de gaieté à cette histoire. Toute celle-ci est très bien racontée, avec des hauts et des bas, de la joie, de la tristesse et je voulais toujours en savoir plus. La vie des personnages est terrible on en vient à se remettre beaucoup en question. On croit toujours que ce que l’on a est horrible, mais non la tout ce qui est écrit dans ce livre nous fait voir que ce qu’on a ce ne sont que de petites choses banales de la vie quotidienne.
Faire rêver et réaliser les rêves des enfants malades dans cette histoire m’a mis du baume au cœur, mais cela veux dire aussi que la mort les rattrapent malgré la bonne humeur qu’ils ont et cela m’a fait fondre en larmes.
Même si l’auteur ne nous raconte pas toute la profondeur de ces maladies, par des chemins semés de virages, c’est un livre qui nous fait réfléchir pour les comprendre. J’ai réfléchi tout le long et j’ai compris énormément de choses à leur propos. Comment avoir cette force, ce courage de combattre, cette ténacité et continuer à vivre comme si tout était normal ?
Cette question, je me la suis posée plusieurs fois au long de ce roman. Mais la fin est terrible, ce qui m’a fait pleurer comme une madeleine !
J’ai pris en pleine face toute l’accumulation des émotions emmagasinée dans ce roman en pleine face et la je n’arrêtais plus de pleurer.
Comment surmonter cela ? Comment vivre après tout cela ? Les personnages le font, non sans mal, mais avec un courage stupéfiant.
Par contre, je suis restée sur ma faim à la fin de ce roman et j’aurais voulu savoir…



Est-ce que j’ai aimé ce livre ?




C’est un roman riche en émotions, l’auteur m’a fait sortir toutes les larmes que j’avais en moi !
Malgré ces atrocités, je ne pouvais m’empêcher de tourner les pages sans pouvoir m’arrêter une seule seconde. C’est une histoire tellement prenante et constructive que je voulais toujours en apprendre plus en vivre plus, bien que je sache que j’allais à un moment où un autre devenir une vraie fontaine de larmes.
Bien que ce livre parle de la vie d’adolescents, cela n’est pas cibler du tout comme certaines personnes pourraient le croire et je le recommande à tous. N’hésitez surtout pas ! C’est une histoire tellement riche que pas un seul d’entre vous ne l’aimera pas !
Je pourrais mettre une note de 10/5 je le ferais car c’est un véritable coup de cœur, je crois même le plus gros coup de cœur littéraire que j’ai eu jusqu’à maintenant !



Une note ?



5/5



Nombre de pages : 327

ISBN : 978-2-298-07849-7

Format : Papier 

Éditeur : France Loisirs 

Éditeur principal : Nathan



Citations :



« Il m’est arrivé de penser que ce serait génial de vivre sur un nuage. »

« … j’ai toujours pensé que je vivrais une vie qui mériterait d’être racontée. J’avais l’intuition secrète d’être unique. »


6 commentaires:

  1. Tu me donnes envies de le relire mais ce n'est pas bien du tout. XD
    Je suis ravie que ce livre fasse partie de tes meilleurs lectures. Vu que c'est également mon cas, je ne suis pas étonnée de découvrir de plus en plus de points communs entre nous. Un vrai bonheur.
    Chronique tip top. Des bisous ma pucinette. :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie ma puce :-)
      C'est grâce à toi et ta chronique si je l'ai lu et je te remercie de m'avoir donnée envie de le lire !
      Oui on a beaucoup de points communs cela me fait toujours plaisir d'en voir encore plus ! Gros bisous ma belle :-*

      Supprimer
  2. Il est dans ma PAL pour un challenge, donc je devrai le sortir bientôt, et vu se que tu en dit, j'espère le sortir très vite

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que ce livre est superbe! Même si il fait pleurer comme c'est pas possible, ça a été un gros coup de coeur pour moi et je te rejoins sur ton avis, ce n'est pas du tout un roman ciblé essentiellement sur les adolescents, c'est ça qui est cool :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureuse de voir que tu as eu le même ressenti que moi sur ce livre :-)

      Supprimer