mardi 31 décembre 2013

Les impliqués de Zygmunt Miloszewski


Quatrième de couverture



Un dimanche matin, au milieu d’une session de thérapie collective organisée dans un ancien monastère de Varsovie, l’un des participants est retrouvé mort, une broche à rôtir plantée dans l’œil. L’affaire est prise en main par le procureur Teodore Szacki. Las de la routine bureaucratique et de son mariage sans relief, Szacki ne sait même plus si son quotidien l’épuise ou l’ennuie. Il veut du changement, et cette affaire dépassera ses espérances.

Cette méthode de la constellation familiale, par exemple, une psychothérapie peu conventionnelle basée sur les mises en scène…
Son pouvoir semble effrayant. L’un des participants à cette session se serait-il laissé absorber par son rôle au point de commettre un meurtre ? Ou faut-il chercher plus loin, avant même la chute du communisme ?



Chronique de Méli




La couverture est originale, avec sur un fond blanc cassé posé sur le sol, un vieux fauteuil de bureau brun et les accoudoirs en bois l’assise est assez usée avec un accroc sur le devant gauche du fauteuil. Sur ce dernier il y a écrit en gros le nom de l’auteur ainsi que le titre du livre.

Voila une grosse enquête que nous propose ici l’auteur. Mon premier livre d’un auteur Polonais qui plus est.
Les chapitres pour certains sont courts d’autres trop long, ce qui est assez contraignant par moments.
Au commencement de ce polar, l’auteur nous convie à la réunion dans la crypte du monastère et nous implante le crime. Ensuite nous commençons le voyage auprès de l’inspecteur Szacki, dans sa vie remplie de haut et de bas. J’ai beaucoup apprécier ce personnage, il mène une vie banale et s’ennuie dans sa vie maritale. Le fait que l’auteur nous fasses voir deux côtés de sa vie, de un sa vie d’inspecteur, de l’autre sa vie privée font que j’ai encore plus apprécié ce personnage principal. Zygmunt Miloszewski a un don pour décrire ses personnages à merveilles et tout ce qui les entourent. Varsovie, une ville que l’auteur connaît bien vu qu’il y est né, nous détailles à merveilles les moindres recoins et j’en arrivais presque à m’y trouver moi-même.

Ce que j’ai tout particulièrement appréciée, c’est que le polar soit en dents de scie. L’auteur nous narres la vie d’un inspecteur bousculé dans son enquête, recherchant sans cesse celui ou ceux qui ont tuer avec barbarie cet homme.
Mais vu que tout n’est pas rose, son parcours sera mêler d’embuche !
Les personnages sont attachants et surtout Weronika et sa petite fille, malgré que l’on ne les voit pas beaucoup dans ce policier.
La fin est surprenante et je ne m’attendais pas du tout à cela.



Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



Pour moi voici un joli polar, remplit d’embuches et de recherches. J’ai aimé voyager en Varsovie et découvrir cette ville. Ce livre est vraiment bon et mérite d’être lu. Donc, je vous le recommande chaudement, pour vous, amateurs de polar.



Une note ?



4/5


Je tiens à remercier les Éditions Mirobole et plus particulièrement Nadège pour m'avoir permise de lire ce polar.


Nombre de pages : 442

ISBN : 979-10-92145-09-0

Format : Papier 

Éditeur : Mirobole

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire