dimanche 8 décembre 2013

Hématome de Maud Mayeras



Quatrième de couverture



Dans une chambre d’hôpital, une jeune femme se réveille péniblement. Elle ne sait ni qui elle est, ni pourquoi son corps la fait autant souffrir : sa mémoire est comme effacée.
À son chevet, Karter, son compagnon, effondré, lui apprend qu’on l’a agressée, puis violée.
Dès sa sortie, Emma, assaillie par des flashs terrifiants, tente de reconstituer le puzzle de sa vie. Qui l’a agressée alors qu’elle attendait un enfant ? Quel grand malheur a mis un terme à sa carrière ? Et pourquoi le silence la sépare-t-il de son père depuis toutes ces années ?
Bribe par bribe, les souvenirs ressurgissent, sans apporter compréhension ni réconfort.
Emma croise des personnages de plus en plus inquiétants et la mort semble peu à peu tout recouvrir autour d’elle…



Chronique de Méli



Pour une fois que ce n’est pas la couverture qui m’a attirée c’est très rare mais j’avais entendue parler de ce roman dans une émission télévisée Le magazine de la santé sur France 5, et j’ai eu très envie de découvrir ce thriller.
La couverture n’est pas très attirante nous voyons depuis le haut d’un immeuble ou quelque chose en hauteur une rue enneigée avec une personne qui marche sur le trottoir, donc comme je dis rien de bien sensationnel niveau couverture.
Le résumé inspire à la lecture et m’a poussé à ouvrir ce polar.

Pour ce qui est du livre :

Les chapitres sont très courts et les pages remplies par le texte.
Dès le début du livre, j’ai commencé à lire puis je n’ai plus réussie à m’arrêter ( pour info je l’ai lu en deux fois ).

L’auteur m’a transportée dans ses écrits, dans son histoire qui est très angoissante à cause de la perte de mémoire de cette jeune femme agressée.
Elle m’a fait frissonner de peur auprès de Emma, le personnage principal de ce livre. J’ai suivie Emma tout au long du roman dans ses angoisses, sa peur, sa mémoire qui revient peu à peu , ses recherche afin de savoir qui elle est et qui est son agresseur.
C’est une histoire prenante qui m’a poussé à en savoir toujours plus et savoir le dénouement de l’histoire.

Par ses passages assez crus et très sanglants, Maud Mayeras joue dans la cours des grand auteurs, elle sait magner les horreurs qui peuvent se passer dans la réalité avec perfection et je me suis demandée comment lui est venu tant d’inspiration dans le déroulement des meurtres et les façons de faire avec la mort.
Elle m’a transportée dans toutes sortes d’émotions, de la colère, de l’angoisse, de la peur, de l’amour ou presque…
C’est une vraie tragédienne qui montre à quel point un viol est traumatisant pour une femme et se sent en sécurité nulle part ni avec qui que ce soit.
Ce livre peut être dans un sens une sorte de thérapie et je pense que quelques femmes se retrouverons en la personne de Emma.

La fin est une explosion de choses que j’ai seulement comprises et je peut dire que je me suis faite bernée par l’auteur jamais je n’avais envisagée ce final, malgré que je me soit fait pleins de scénarios possibles et imaginables.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



Voilà un très bon thriller écrit des mains d’une jeune femme qui plus-est !
J’ai adoré toute l’histoire de A à Z, toutes les sensations et les sentiments qui se mélangent dans tout les sens à m’en faire perdre la tête et effectivement, Maud Mayeras m’a tellement bouleversée que je n’ai pas pu trouver le dénouement final de cette histoire.

Pour moi, Maud Mayeras est une très grande dame du Polar et est au niveau de Franck Thilliez.

Donc, comme vous l’aurez remarqué, c’est un gros coup de cœur et je vous le recommande grandement pour les amoureux de Polars.


Une note ?



5/5



Nombre de pages : 313

ISBN : 978-2-253-12236-4

Éditeur : Le livre de poche

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire