samedi 26 octobre 2013

Le pays des contes tome 1 Le sortilège perdu de Chris Colfer


Quatrième de couverture



Il était une fois, dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner…
Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout. Et pour cause ! Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu’ils ont lues. Boucle d’or est une criminelle recherchée, Blanche-Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon rouge n’a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n’ont qu’un seul moyen : rassembler huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore des cheveux de Raiponce, tout en tentant d’éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée.
À tout jamais.



Chronique de Méli



Cette couverture est tout simplement sublime. On y voit au premier plan en bas à droite un loup, juste au dessus de ce dernier, une jolie jeune femme blonde avec de grand yeux marrons clair et tout en haut de la couverture on voit un joli petit oiseau rouge.
Sur la partie de gauche, tout en bas, on y voit une femme ténébreuse avec un regard méchant, ce qui peut nous dire que c’est la Méchante Reine et tout en haut se situe sur les branche d’une arche dorée une petite fée bleue. Au milieu de la couverture, nous voyons deux jeunes enfants blonds, un garçon et une fille tombé dans Le Pays des contes. Enfin au troisième plan, nous voyons une jolie vallée prise d’une vue de haut et au fond on aperçoit un joli château blanc qui s’apparente au le château de Cendrillon.
C’est une couverture remplie de couleur qui attire tout de suite le lecteur et nous pousse à lire le contenu de ce livre.

Pour ce qui est du livre :

Les chapitres sont ni long ni trop court et son très joliment représenté par un joli dessin au début de chacun d’eux.

Enfin un livre qui nous replonge à cent pour cent dans notre enfance.
Dès le début, l’auteur nous plonge au cœur du royaume que nous avons connu étant petit par nos parents et grands-parents.
Nous rentrons très aisément dans le monde des merveilles. L’écriture de l’auteur est très simple à lire et on sent vraiment que ce dernier écrit avec son cœur et avec passion.
Toute l’histoire est très bien conçue et nous avons plaisir à avoir une suite avec un peu plus d’aventure pour les personnages de notre enfance.
Nous sommes vraiment bien intégrés dans ce monde en compagnie des jumeaux Alex et Conner que nous suivons du début à la fin dans leurs péripéties.

Nous connaissons sous d’autres visages les personnages suivant :
- Le petit chaperon rouge qui n’est plus la même jeune personne avec sa mère-grand.
- Boucle d’or qui ne sera plus la jeune fille gentille et simple de sa jeunesse.

Pour les autres personnages ce sont encore à peu près les mêmes, ainsi, il va de soit, la Méchante Reine reste toujours la même personne.

Il y a un personnage qui nous attriste à la fin quand on sait certaines choses de sa vie passée.
Les détails sont parfaitement introduits dans l’histoire et nous arrivons à nous voir dans une vie moderne au début et après quand nous arrivons dans le Pays des contes nous voyons tous les personnages ainsi que Alex et Conner en dessin animé.
Ce livre est riche en émotions et en rebondissements. Il nous fait sourire par l’humour que l’auteur met dans certaines de ses phrases mais aussi nous attristes par certains passages de son histoire.
Le fait que l’auteur nous fasse voir une autre face des contes de notre enfance nous fait encore plus aimer ce livre. Nous comprenons mieux certains personnages et surtout tout ce qui leurs arrivent avant les histoires que nous connaissons et celles que nous connaissons maintenant grâce à Chris Colfer sont très cohérentes et collent parfaitement avec les contes d’antan.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



Ce fût pour moi un véritable coup de cœur. Me replonger dans mon enfance m’a fait un bien fou et c’est un livre que j’ai dévoré, je peux le dire, je n’arrivais plus à le lâcher. L’auteur, Chris Colfer (alias Kurt dans Glee) écrit merveilleusement bien dans un style très compréhensible. Ce livre est destiné aussi bien à des jeunes personnes qu’à des adultes. Pour ma part c’est une très jolie découverte, déjà l’auteur, de le voir dans un environnement qui lui corresponds à merveille autre que son métier de comédien mais aussi ça fait plaisir de retomber en enfance et tout nos souvenirs reviennent en mémoire. 
Je vous le conseil fortement, il nous permet de nous évader et de nous déconnecter entièrement de la réalité. 
Maintenant que j’ai lu ce livre et que je relirai avec plaisir, je n’ai qu’une seule hâte c’est de lire la suite.

Je dédie cette chronique à la plus merveilleuse des femmes qui m’a quittée il y a quelques mois et grâce à Chris Colfer, je suis retombée en enfance dans les bras et les contes que me racontait ma grand-mère. 



Une note ?



5/5


Je tiens à remercier Camille et les éditions Michel-Lafon pour m’avoir fait découvrir ce merveilleux roman.


Nombre de pages : 414

ISBN : 978-2-7499-1976-8

Éditeur : Michel-Lafon



4 commentaires: