vendredi 20 septembre 2013

L'encre et le sang de Franck Thilliez et Laurent Scalese


Quatrième de couverture



Au fond d’un vieux garage hongkongais, elle est là. Elle l’attend.
La machine.
Il suffit de taper. Et tout s’écrira, dans la réalité.
Très vite, l’écrivain William Sagnier comprend qu’il tient là l’instrument de sa vengeance. La femme qui l’a trompé. L’homme qui lui a volé son livre.
Tout ceux qui l’ont humilié, utilisé, détruit, seront punis à leur tour.
La vie, la mort, la toute-puissance au bout des doigts, là où se mélangent l’encre et le sang…



Chronique de Méli



La couverture de ce livre est simple mais efficace. On y voit sur un fond rouge une machine à écrire avec un corbeau installé dessus. Dans la machine il y a une feuille  où il y a écrit en gros le titre du livre. Tout en haut sur un fond noir, il y a écrit en gros caractère les noms des deux écrivains en blanc.

Pour ce qui est du livre :

Dès les premières phrases, les auteurs nous propulsent aux côtés de William Sagnier.
Nous avons peur, vu la petite taille du livre, que le travail soit bâclé, mais loin de la c’est une pure merveille.
L’histoire est très déroutante, mêlant la fantaisie d’un côté et le thriller bien réaliste de l’autre.
Ce mélange est très bien assemblé et donne un pur chef d’œuvre.
Les détails sont époustouflant et très gore par moment.
Tout au long de ce roman, nous essayons de savoir ce qu’il va se passer et jusqu’aux dernières pages nous nous rendons vite compte que les auteurs nous on bernés.
C’est une fin qui nous mets sur les fesses et nous souhaitons qu’une seule chose, que ce duo d’auteur perpétue leurs collaborations car ils font vraiment un travail merveilleux.
Ce livre est pour un publique averti pour certains passages assez gore.



Est-ce que j’ai aimé ce livre ?



Étant une grande fan des œuvres de Franck Thilliez, je me suis plongée dans ce merveilleux petit livre où j’ai découvert avec plaisir l’écrit de Laurent Scalese. 
J’ai vraiment aimé le mélange des deux plumes et cela donne un vrai chef d’œuvre. 
Je souhaite grandement que ces deux auteurs nous concoctent encore d’autres livres comme celui-ci.  
Je vais aussi ajouter à ma liste d’envie les œuvres de Laurent Scalese que j’aurai grand plaisir à lires.


Une note ?



5/5


Nombre de pages : 119

ISBN : 978-2-266-20856-7

Éditeur : Pocket

2 commentaires:

  1. Encore une chronique qui nous donne envie de lire les mêmes livres que toi
    NGM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Nico, quand j'aime un livre je le dis clairement et celui-ci je te le conseille grandement :-D

      Supprimer