samedi 15 juin 2013

Icelander de Dustin Long


Résumé




C’est jour de fête à New Cruiskeen : on honore la mémoire d’Emily Bean, la célèbre enquêtrice, pourfendeuse du mal et redresseuse de torts. Mais la veille, Shirley McGuffin a été assassinée ; tous s’attendent à ce que Notre Héroïne, meilleure amie de la défunte et fille d’Emily Bean, se charge elle-même de l’enquête. Sauf que Notre Héroïne se moque bien de pourfendre le mal et redresser les torts… Pourtant, bien qu’elle n’ait aucune envie d’affronter les redoutables Refurserkir, guerriers mystiques du Vanaheim, elle va devoir reprendre du service.






Chronique de Méli




D’apparence la couverture est simple blanche en fond et sur le dessus on y aperçois une rue enneigée et des maisons.

Pour ce qui est du texte : 

Je l’avoue j’ai été déçue par la longueur des chapitres ainsi que du texte en général.
J’ai commencé ce livre en étant directement plongée dans l’histoire qui commençais très bien.
Mais par la suite j’ai vite décroché. Premièrement, parce que les notes de l’auteur son vraiment trop longue et si nous n’avons pas lu les « Mémoires d’Emily Bean » on comprends vite que l’histoire va être longue et barbante.
Deuxièmement, je trouve que les histoires entre les personnages sont assez plates et sans émotions. 
Ce qui m’a beaucoup dérangée, c’est que l’auteur ne donne pas de prénom à Son Héroïne comme il le dit si bien. Est-ce que c’est par manque d’inspiration ou non ? Nous ne savons pas mais dans un sens, on comprends pourquoi quand nous lisons ce livre.
En gros, j’ai décroché du livre au bout d’une cinquantaine de pages mais je suis allée quand même jusqu’à la page 190 pour voir si ça allait aller mieux mais non et je l’avoue, ce qui est très rare chez moi, je n’ai pas pu terminer ce livre car je m’ennuyais littéralement.





Est-ce que j'ai aimé ce livre ?



Ce fût pour moi une énorme déception, pourtant le début commençais bien, mais quel ennui !!!
Le résumé me plaisait mais par la suite je n’ai pas du tout compris où l’auteur voulait nous transporter.
Donc, vu que je n’ai pas aimé vous vous doutez bien que la note sera pas très haute.



Une note ?




0.5/5


Merci à Libfly de m'avoir permis de lire ce livre. 



Nombre de page : 231

ISBN : 978-2-918767-10-7

Éditeurs : Asphalte 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire