vendredi 17 mai 2013

L'attrape-rêves de Xavier-Laurent Petit


Résumé



Louise vit au bout du monde, tout là-haut, dans une vallée belle et rude dont les rares habitants n’aiment pas se mélanger avec ceux « d’en bas ». Alors, quand un nouvel élève déboule dans la classe en cours d’année, Louise, comme les autres, pense à une erreur. Non seulement Chems n’est pas de la vallée, mais il est différent, avec ses cheveux longs, la couleur de sa peau, la vieille caravane dans laquelle il vit avec sa mère au milieu des bois…
C’est cette différence que Louise trouve attirante. Elle est bien la seule.
Pour les autres, comme son père, un étranger n’a rien à faire dans la vallée où le travail manque, où la scierie du coin bat de l’aile.
Louise se sent coupée en deux.
Mais Chems va prouver qu’il aime cet endroit comme s’il y était né. Quitte à le défendre au péril de sa vie.




Chronique de Méli



Ce n’est pas la couverture qui m’a attirée car elle est on ne peut plus banale, sur un fond violet, il y a comme une ombre chinoise de loup en rose.
Ce qui m’a attirée c’est le résumé car il m’a beaucoup intrigué.
Les chapitres sont très court et l’écriture est fluide et aérée.

Pour ce qui est de l’histoire : 

C’est une histoire assez simple qui se passe au cœur d’un village. Les gens sont assez agaçants de par leur caractères et ils sont assez renfermés sur eux-mêmes.
L’histoire dans le fond est assez réaliste. Des gens rejetés parce qu’ils ne sont pas du même endroit que nous, que l’on maltraites et que l’on insultes.
Il y a une histoire d’amour « impossible » entre deux jeunes gens qui égaie l’histoire et ils se bâteront tout au long de ce livre. 


Est-ce que j'ai aimé ce livre ?



Une histoire assez sympathique, mais qui est juste bonne à être lue une fois. Je l’ai lue d’une traite et au final c’est assez plat malgré les quelques moments d’action.



Une note ?



3/5



Nombre de pages : 276

ISBN : 978-2-211-09289-0

Éditeurs : L'école des loisirs

2 commentaires:

  1. connaissez vous un livre qui ressemble a celui ci car je l'ai adorer! merci

    RépondreSupprimer